10 aliments à éviter quand on a mal au ventre

© Adobe Stock

Lorsque l’on parle de mal de ventre, de nombreux troubles digestifs viennent à l’esprit : des simples ballonnements aux douleurs abdominales ou d’estomac, accompagnés parfois de constipation ou à l’inverse de diarrhée.

Maladies spécifiques mises à part, l’alimentation joue un rôle clé, avec des aliments bien identifiés à éviter ou à limiter au quotidien pour certaines personnes, sachant que tout est une question de tolérance personnelle.

Publicité

Les sodas et jus de fruits industriels

L’excès de sucre et de fructose en particulier entraîne des désordres intestinaux, un transit accéléré et des flatulences. Notre microbiote intestinal (anciennement appelé flore intestinale) constitué de nombreuses bactéries se trouve alors modifié et peut perdre ses pouvoirs protecteurs.

Publicité
Publicité

L’eau reste donc la seule boisson indispensable (plutôt tempérée et non glacée), les sodas et autres boissons sucrées devant rester très occasionnels, comme peuvent l’être les boissons alcoolisées.

Les produits édulcorés dits sans sucre

Que ce soit pour surveiller sa ligne ou sa dentition, nous sommes tentés de nous tourner vers des produits "sans sucre", entendons par là, sans saccharose (le sucre de table). Or, ces différents produits contiennent des polyols, type d’édulcorants que l’on peut retrouver sous les noms de sorbitol, mannitol, xylithol, maltitol, etc. en bref les produits sucrants se terminant en –ol.

Ces polyols, présents naturellement dans certains fruits et légumes, le sont fortement dans ces produits, provoquant désordres intestinaux avec un effet laxatif.

Publié par Nathalie Bednar, diététicienne-nutritionniste le Vendredi 06 Juillet 2018 : 15h02
Source : Anses : Agence nationale de sécurité sanitaire, alimentation, environnement, travail.
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :