Vaccin BCG contre la tuberculose : en avez-vous besoin ?

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 29 Septembre 2014 : 09h40
Mis à jour le Lundi 29 Septembre 2014 : 14h39

La tuberculose est une maladie rare en France.

Mais elle existe toujours, et peut être dangereuse.

Le vaccin contre la tuberculose a fait beaucoup pour diminuer l’importance de la maladie, et il n’est aujourd’hui plus recommandé que dans certains cas bien particuliers. 

Avez-vous besoin du vaccin BCG contre la tuberculose ?

Vaccin BCG contre la tuberculose : aujourd’hui très rarement utilisé

Le vaccin BCG a été administré à tous les enfants pendant des dizaines d’années – le temps d’éliminer, ou presque, la tuberculose de nos contrées.

Aujourd’hui, il n’est pratiquement plus utilisé… Mais la tuberculose, elle, est toujours là. Même si le nombre de nouvelles infections a baissé progressivement depuis 1970 et a même été divisé par deux depuis 1993, il y a toujours dans notre pays près de 5.000 cas par an et 900 décès (2011).

Pourquoi ne vaccine-t-on plus contre la tuberculose ?

Le vaccin BCG contre la tuberculose n’est en réalité pas très efficace, surtout après la petite enfance : il ne protège qu’à 50 %. C’est pour cela que l’on ne vaccine plus que les enfants à risque élevé de tuberculose :

  • enfant né dans un pays de forte endémie tuberculeuse

  • enfant dont au moins l’un des parents est originaire de l’un de ces pays

  • enfant devant séjourner au moins un mois d’affilée dans l’un de ces pays

  • enfant ayant des antécédents familiaux de tuberculose (collatéraux ou ascendants directs)

  • enfant résidant en Île-de-France, en Guyane ou à Mayotte

  • enfant dans toute situation jugée par le médecin à risque d’exposition au bacille tuberculeux, notamment enfant vivant dans des conditions de logement défavorables, socioéconomiques défavorables, précaires ou en contact régulier avec des adultes originaires d’un pays de forte endémicité.

Les pays où la tuberculose est endémique :

Ils sont nombreux – toute l’Afrique, toute l’Asie y compris les pays du Proche et Moyen-Orien, l’Amérique Centrale et du Sud, les pays d’Europe centrale et de l’est y compris les pays de l’ex-URSS et dans l’union européenne : la Bulgarie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Portugal, Roumanie. La tuberculose n’est pas vraiment une maladie de certaines zones, mais plutôt de certaines conditions de vie. Partout où l’on allie promiscuité, manque d’hygiène et services médicaux absents ou insuffisants, elle guette…

Le vaccin BCG en pratique

Pour les enfants exposés à un risque élevé de tuberculose, la vaccination par le BCG est recommandée dès la naissance. Les nourrissons âgés de moins de 3 mois sont vaccinés par le BCG sans test tuberculinique préalable. Chez les enfants à risque non vaccinés, la vaccination peut être réalisée jusqu’à l’âge de 15 ans.

L’intradermoréaction (IDR) à la tuberculine préalable à la vaccination doit être réalisée à partir de l’âge de 3 mois pour éviter de vacciner un enfant qui aurait été contaminé.

Seule la forme intradermique du BCG est disponible en France.

Pour un vaccin efficace

La protection débute 5 à 10 semaines après le vaccin. Il faut donc vous y prendre bien à l’avance si vous partez à l’étranger. Par ailleurs, l’effet du vaccin ne dure que 10 à 15 ans, il faut donc prévoir des rappels réguliers.

Ne pas négliger le dépistage

La tuberculose peut être guérie, bien sûr. Si vous avez fait un ou plusieurs séjours dans des pays où elle est endémique, un dépistage tous les 1 ou 2 ans après votre retour permettra de vous assurer que la maladie ne va pas vous affecter.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 29 Septembre 2014 : 09h40
Mis à jour le Lundi 29 Septembre 2014 : 14h39
Source : vaccination-info.be ; Institut de Médecine tropicale
A lire aussi
BCG, que fais-tu ? Où es-tu ?Publié le 27/09/2015 - 18h14

La vaccination antituberculeuse appelée BCG (pour Bacille de Calmette et Guérin) n’est plus obligatoire en France depuis juillet 2007 mais, comme le rappelle l’InVS (l’Institut de Veille Sanitaire), elle reste fortement conseillée pour les enfants résidant en Guyane, à Mayotte, en...

Vaccination : le BCG ne sera plus obligatoirePublié le 15/01/2007 - 00h00

Fortement débattue, la vaccination contre la tuberculose par le BCG devrait très bientôt ne plus être obligatoire. Elle reste cependant recommandée au cours de la première année de vie pour les enfants fortement exposés.

BCG et bécégites : une vaccination très délicatePublié le 05/02/2007 - 00h00

Depuis le retrait d'un des deux vaccins BCG contre la tuberculose, rien ne va plus. En effet, le seul qui reste disponible est d'emploi très délicat, pouvant être responsable de bécégites, effet indésirable de l'injection. De tels incidents dont la fréquence augmente beaucoup, confortent la...

Plus d'articles