La vaccination contre la tuberculose

Publié le Mardi 12 Octobre 1999 : 02h00
-A +A

Pourquoi faut-il faire un test avant la vaccination contre la tuberculose ?La vaccination par le BCG provoque une réaction de l'organisme qui met en place des défenses efficaces. Ces défenses provoquent notamment une réponse positive au test tuberculinique. Ainsi, si on n'a pas fait de test avant la vaccination, il est impossible de savoir si le test est positif parce que la personne a été vaccinée avec succès, ou parce qu'elle a commencé une maladie tuberculeuse. Il est donc indispensable de vérifier que le test tuberculinique est négatif avant toute vaccination par le BCG. Pour plus de détails, lire « La vaccination par la BCG : le test tuberculinique »

La vaccination par le BCG est-elle efficace à 100 % ?Non, le BCG permet d'éviter la majorité des tuberculoses et de diminuer la gravité de la tuberculose lorsqu'elle se produit chez un sujet vacciné, mais il ne ramène pas à zéro le risque de faire une maladie tuberculeuse. Pour plus de détails, lire « L'efficacité du BCG ».

La vaccination par le BCG est-elle dangereuse ?Non, un certain nombre de personnes vaccinées ont une sorte de bouton qui pousse à l'endroit de l'injection. Il coule parfois et forme un cratère d'aspect « sale », qui donne l'impression d'une infection. En réalité, le pus qui s'en écoule ne contient aucun microbe. Dans de rares cas, la vaccination provoque le gonflement d'un gros ganglion douloureux sous le bras : c'est une « BCGite », désagréable mais sans gravité. Pour plus de détails, lire « Les vaccins BCG ».

Peut-on se laver ou se doucher après un test tuberculinique ou une vaccination par le BCG ?Oui. De même, on peut aller à la piscine.

Est-il normal d'avoir un bouton qui coule après un vaccin BCG ?C'est en effet très fréquent et sans gravité. Le liquide qui s'écoule est stérile (il ne contient pas de microbe). Les désinfectants sont inutiles, puisqu'il n'y a aucun microbe. Ils risquent seulement de provoquer une allergie.

Que faut-il faire si cela arrive ?Il ne faut absolument rien faire. La seule chose utile est de couvrir la plaie d'un pansement sec... pour ne pas tacher les vêtements et éviter les remarques inutiles ! Cet écoulement ne doit faire interdire ni la douche, ni le bain, ni la piscine, ni la fréquentation normale de l'école, ni en fait aucune activité.Pouquoi n'utilise-t-on plus de timbres ?

Pouquoi les tests et les vaccins par bague ne sont-ils plus recommandés ?Parce que la quantité de tuberculine injectée dans l'épaisseur de la peau par cette méthode varie énormément d'une fois à l'autre, si bien qu'on n'est jamais certain d'avoir injecté trop ou trop peu de tuberculine. C'est une méthode de fiabilité douteuse. Son seul intérêt est que certains médecins la trouvent plus facile à utiliser. Mais avec un peu d'entraînement, effectuer un BCG ou un test intradermique chez un nourrisson ne pose guère de problème technique, et ne provoque qu'une douleur minime. C'est pourquoi il est actuellement interdit d'utiliser les tests et vaccins par bague chez les patients âgés de trois ans ou plus. Pour plus de détails, lire « La vaccination par le BCG : les obligations vaccinales en France ».

Publié le Mardi 12 Octobre 1999 : 02h00
A lire aussi
Plus d'articles