Traitement du sida : quels sont les effets secondaires des antirétroviraux ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 28 Décembre 2011 : 10h02
Mis à jour le Vendredi 28 Novembre 2014 : 10h12

Concernant le virus du sida, l’enjeu est double : stopper la transmission du virus et mettre sous traitement les porteurs du virus du sida le plus tôt possible car les traitements actuels, les médicaments antirétroviraux, ne permettent pas de guérir du sida, mais seulement d’empêcher la multiplication du virus dans l'organisme (réplication)…

Traitement du sida : quelle qualité de vie sous antirétroviraux ?

La recherche est toujours active dans le domaine des traitements du sida, mais à ce jour, il n’existe toujours pas de traitement curatif. La seule prise en charge dont on dispose est le traitement antirétroviral, dont l’efficacité s’améliore et qui vise à empêcher la réplication du virus du sida.

Ce traitement, à condition d’être mis en place le plus tôt possible, permet de freiner l’évolution vers la maladie sida. Autrement dit, encore aujourd’hui, le dépistage est primordial pour stopper la contamination de nouvelles personnes et pour traiter les personnes porteuses du virus du sida.

Effets secondaires des antirétroviraux

Reste que la prise d’antirétroviraux à long terme s’accompagne aussi d’effets secondaires, qu’une étude a tenté d’évaluer en suivant une population de 1.200 patients français infectés par le VIH et sous antirétroviraux depuis 5 ans ou plus, entre mars et juillet 2010 (cohorte Prélude). L’objectif principal était de décrire les troubles liés aux traitements qui influencent la vie des patients et leurs perceptions.

Hyperglycémie, surpoids, pathologies cardiovasculaires...

Les patients, majoritairement des hommes (71%),étaient âgés en moyenne de 47 ans, séropositifs depuis 15 ans en moyenne et sous antirétroviraux depuis 12 ans. Les complications étaient le plus souvent de type hyperglycémie, surpoids, hépatite C, pathologies cardiovasculaires, addictions (tabac 91%, alcool 31%).

Quelque 79% des patients se sont plaints d’au moins un trouble dans les trois catégories suivantes :

  • Trouble physique : modifications corporelles, fatigue, ballonnements, diarrhées…
  • Trouble neuropsychique : troubles du sommeil, sentiment de vide, tristesse, perte de mémoire, crampes, douleurs au niveau des muscles…
  • Alteration de la qualité de vie : limitation due à la fatigue, gêne liée aux modifications corporelles, aux troubles neuropsychiques.

Fatigue, troubles du sommeil, de la mémoire...

On retiendra que les patients sous traitement antirétroviral sont le plus souvent victimes de fatigue avec un fort retentissement dans leur vie quotidienne, viennent ensuite les troubles du sommeil, de la mémoire et les changements corporels.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 28 Décembre 2011 : 10h02
Mis à jour le Vendredi 28 Novembre 2014 : 10h12
Source : Le Quotidien du Médecin, 8 décembre 2011 ; XIIIe Assises & XIIe Congrès de la Société Française de Lutte contre le Sida, symposium Abbott France, décembre 2011 ; Bulletin épidémiologique hebdomadaire n° 43-44, décembre 2011.
A lire aussi
En France, la découverte de séropositivité au VIH reste stablePublié le 09/12/2013 - 00h43

Le 1er décembre s’est déroulée la Journée mondiale de lutte contre le sida. C’est quelques jours avant celle-ci que des données récentes sur le nombre de découvertes de séropositivité au VIH, pour l'année 2012, ont été mises en ligne par l'Institut de veille sanitaire (InVS).

Virus du sida : dépistage pour tout le monde, de 15 à 70 ans !Publié le 12/04/2010 - 00h00

La Haute autorité de santé propose de modifier la stratégie de dépistage du sida. Alors que le test de dépistage du virus du sida était recommandé aux sujets à risque sur une base volontaire et de facon individuelle, il pourrait prochainement être proposé à l'ensemble de la population de...

Quand les séropositifs résistent aux trithérapiesPublié le 04/02/2008 - 00h00

Un nouveau médicament contre le virus du sida vient d'être autorisé sur le marché, « Isentress® ». Ce traitement est complètement novateur et offre aux personnes qui développent des résistances aux trithérapies actuelles (et elles sont très nombreuses) une nouvelle opportunité de...

Plus d'articles