• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    145 avis
  • Témoignages (0)

Tout ce qu'il est utile de savoir sur le plaisir féminin

Tout ce qu'il est utile de savoir sur le plaisir féminin

Connaître les nombreuses spécificités du plaisir féminin vous aidera si vous êtes une femme à mieux y accéder, plus facilement ; et si vous êtes un homme, vous saurez beaucoup mieux aider votre partenaire à s'épanouir sexuellement.

Parce que si la bonne volonté est essentielle, un peu de savoir est un atout indéniable.

1) Le point G, c'est :

Le point G se situe sur la paroi antérieure du vagin, côté ventre, à quelques centimètres de son entrée. 

2) Les corpuscules de volupté sont :

Les corpuscules de volupté, appelés aussi corpuscules de Krause, sont plus nombreux chez une femme au niveau du gland du clitoris.

3) Une femme multi-orgasmique, c'est :

Certaines femmes sont multi-orgasmiques et peuvent enchaîner plusieurs orgasmes sans période de repos.
On ne sait pas vraiment si toutes les femmes ont ce potentiel, certaines ne l'ayant pas encore développé, ou bien si seules certaines femmes ont cette capacité.

4) Une femme est une "femme fontaine", si :

Une femme fontaine connaît ce que l'on appelle parfois une « éjaculation féminine ». Il s'agit de liquide qui sort en jet par l'urètre. 

5) La position la plus favorable au plaisir féminin est en général :

La position où la femme est dessus est généralement favorable au plaisir féminin pour une raison très simple : la femme peut contrôler l'inclinaison qui lui procure le plus de sensations et elle peut aussi choisir le rythme des mouvements de manière à trouver celui qui fait monter le plus son excitation.  

6) Après l'orgasme :

Certaines femmes sont multi-orgasmiques et enchaînent plusieurs orgasmes et d'autres non.
On ne sait pas s'il s'agit de capacités différentes ou d'un apprentissage qui ne s'est pas fait pour certaines. 

7) Pour arriver à un niveau d'excitation suffisant pour déclencher l'orgasme, en général :

Les femmes ont besoin de plus de temps pour arriver à un niveau d'excitation qui déclenche l'orgasme.
C'est dû au fait que l'excitation féminine a tendance à diffuser dans tout le corps qui met du temps pour être excité en entier.
Les hommes, eux, ont tendance à cloisonner leur excitation à leur zone sexuelle. 

8) Par la masturbation, quel pourcentage de femmes accède à l'orgasme en quelques minutes ?

95 % des femmes qui pratiquent la masturbation atteignent l'orgasme en moins de 3 minutes.
Les femmes atteignent généralement l'orgasme très rapidement par la masturbation, bien plus que lors d'un rapport de couple. C'est qu'elles connaissent mieux les chemins de leur plaisir que ne le connaît leur partenaire. 

9) Quand l'orgasme est impossible à obtenir pour une femme :

Quand une femme n'atteint pas l'orgasme, cela peut bien sûr être psychologique, cela peut être dû à la maladresse du partenaire, mais cela peut aussi être un manque de pratique sexuelle (l'orgasme est rare chez la femme lors des premiers rapports sexuels), ou bien une insuffisance des muscles du périnée car leur participation à l'orgasme est indispensable. 

10) Quand une femme jouit, on sait qu'elle ne simule pas parce que :

Une femme peut rester totalement silencieuse lors de son orgasme, et le cœur peut s'accélérer sous l'effet d'une émotion qui n'est pas forcément un orgasme.
En revanche, les muscles situés autour du vagin se contractent toujours de manière rythmique au moment de l'orgasme. 

11) Ce qui peut déclencher l'orgasme féminin, c'est :

L'orgasme féminin, tout comme l'orgasme masculin, peut emprunter des chemins différents.
Le mental en est un, le clitoris est la zone érogène la plus réactive, avec l'intérieur du vagin, et de nombreuses femmes ont expérimenté l'orgasme en rêvant, tout comme un homme a souvent expérimenté l'éjaculation en dormant…. 

12) Pourquoi est-il important d'avoir une bonne hydratation vaginale ?

Si l'hydratation vaginale est absente ou de très faible intensité, la pénétration est souvent difficile car le vagin n'est pas en état d'excitation et se resserre. Cela fait mal car les frottements sont trop importants et le plaisir est amoindri voire empêché, la douleur étant « anti-plaisir ».

Mis à jour par Dr Catherine Solano le 14/11/2014
Créé initialement par le 28/09/2007

Trouvez-vous cet article intéressant ?