• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    7 avis
  • Commentaires (0)

Sexualité : l'assistance clitoridienne, clé du plaisir féminin

Sexualité : l'assistance clitoridienne, clé du plaisir fémininLe clitoris, organe spécifique du plaisir féminin, est idéal pour déclencher des orgasmes. Il est d'ailleurs fait pour ça, et rien que pour ça. Malheureusement, un grand nombre de femmes se plaignent encore aujourd'hui qu'il reste le grand laissé pour compte des relations sexuelles homme-femme.

Clitoris et plaisir

Les hommes ont en effet beaucoup de difficultés (même au 21e siècle) à réaliser que ce petit organe peut être la cible de toutes sortes de caresses, câlins, massages, baisers… et que sans cela, leur partenaire risque bien de rester sur sa faim. Une des grandes causes de baisse du désir féminin, c'est simplement le manque de plaisir en faisant l'amour, chose qui n'incite guère à recommencer avec beaucoup d'envie !Or, toujours au 21e siècle, de nombreuses femmes imaginent encore qu'elles doivent absolument connaître l'orgasme vaginal, qui pour elles est le seul valable. En fait, la plupart des femmes sont clitoridiennes et un petit nombre apprend au fil du temps à découvrir l'orgasme vaginal. Comment font-elles ?

Tout simplement en faisant participer leur clitoris à ce plaisir vaginal. Si, dans les moments les plus plaisants des va-et-vient de la pénétration, on en profite pour stimuler le clitoris, c'est une incitation pour le vagin, et ses capteurs de plaisir interne, à découvrir le chemin de l'orgasme. Ainsi, de nombreuses femmes qui connaissent l'orgasme vaginal ont-elles besoin d'une assistance clitoridienne. Cela peut se faire par une pression sur le clitoris réalisée par le pubis de leur partenaire, par des caresses manuelles, par une autostimulation adaptée pendant les mouvements du coït. Ainsi, certaines positions seront forcément plus adaptées que d'autres. C'est une des raisons pour lesquelles, même les femmes qui aiment et apprécient l'orgasme vaginal ne l'observent pas forcément dans toutes les positions. Il faut souvent que le clitoris participe !

Finalement, on pourrait dire de manière imagée que la caresse clitoridienne, quelle qu'elle soit, peut être le petit coup de démarreur qui va permettre au moteur de l'orgasme vaginal de se mettre en route. Mais attention, un démarreur, ça demande de l'énergie, du doigté, de la sensibilité, et ça ne fonctionne pas souvent du premier coup !

Mis à jour par Dr Catherine Solano - médecin sexologue le 18/08/2008
Créé initialement par le 29/10/2003

Trouvez-vous cet article intéressant ?