Un test génétique implique le patient, mais aussi toute sa famille !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 04 Novembre 2014 : 13h56
Mis à jour le Mardi 04 Novembre 2014 : 14h23

L’Agence de la biomédecine ouvre un nouveau site pédagogique, www.genetique-medicale.fr, spécifiquement conçu pour répondre de façon pratique au besoin d’information du grand public sur la génétique médicale et les tests génétiques.

© getty

Les résultats d’un test génétique impliquent aussi le reste de la famille

Spécialité récente et complexe, la génétique médicale concerne déjà de très nombreuses personnes. En 2013, plus de 400.000 personnes ont bénéficié d’un test génétique.

Or ces « tests génétiques ont la particularité d’avoir des résultats définitifs et de concerner aussi le reste de la famille ». En effet, les maladies génétiques étant souvent héréditaires, les résultats des tests ont des conséquences pour le patient lui-même, mais aussi pour le reste de la fratrie, les enfants, les cousins, etc., lesquels peuvent être touchés par la même anomalie génétique sans le savoir. Il est primordial dans une telle situation de pouvoir trouver des explications et des réponses à ses questions.

PUB

Maladies génétiques : chacun peut être concerné à tout âge de la vie

« Un membre de ma famille m’apprend qu’il a une maladie génétique : qu’est-ce que ça veut dire ? », « L’un de nous dans le couple a une maladie génétique : quel est le risque pour notre futur bébé ? », « On m’a prescrit un test : comment ça se passe concrètement ? ».

Outre des informations pédagogiques sur les maladies génétiques et leur mode de transmission, le nouveau site de l’Agence de la biomédecine explique le parcours du patient lors de son diagnostic, les différents professionnels de santé qui l’accompagnent, l’implication des résultats de tests génétiques pour lui et sa famille, l’encadrement juridique de cette spécialité médicale, etc.

À visiter :www.genetique-medicale.fr

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 04 Novembre 2014 : 13h56
Mis à jour le Mardi 04 Novembre 2014 : 14h23
Source : Communiqué de presse de l’Agence de la biomédecine, 3 novembre 2014, www.genetique-medicale.fr.
PUB
PUB
A lire aussi
Maladies génétiques : deux pas en avant, un pas en arrière ?Publié le 22/10/2003 - 00h00

La Comité consultatif national d'éthique (CCNE) a statué : les patients porteurs d'une maladie génétique ne sont pas contraints d'informer leur entourage familial. Le secret médical est ainsi préservé, quoi qu'il en coûte, comme de perdre les chances de prévenir certaines pathologies...

Vivre avec la maladie de Verneuil (hidrosadénite)Publié le 19/10/2016 - 14h08

La maladie de Verneuil (hidrosadénite suppurée) se manifeste par des lésions cutanées au niveau des plis du corps. C’est une maladie particulièrement douloureuse et invalidante dans la vie quotidienne, avec un impact socioprofessionnel considérable. À ce jour, la France est seul grand pays...

Hémochromatose : y penser pour la dépister ! Publié le 13/09/2005 - 00h00

L'hémochromatose ne menace pas que les Bretons. Comme l'indique l'Association hémochromatose France, « 150.000 Français ignorent que le fer qui s'accumule tous les jours dans leur organisme les conduit sournoisement vers une mort prématurée ». Cette maladie, au diagnostic et au traitement...

Plus d'articles