Le Sénat a voté contre l’euthanasie

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 26 Janvier 2011 : 14h52
Mis à jour le Mercredi 26 Janvier 2011 : 14h52

Après un rude débat, le Sénat vient de voter contre la légalisation de l'euthanasie. La proposition de loi visait à instaurer "une assistance médicalisée pour mourir".

Suppression de l’article premier du texte visant à légaliser l’euthanasie

PUB

L’article premier de cette proposition de loi stipulait que "toute personne capable majeure, en phase avancée ou terminale d'une affection accidentelle ou pathologique grave et incurable, lui infligeant une souffrance physique ou psychique qui ne peut être apaisée ou qu'elle juge insupportable, peut demander à bénéficier (...) d'une assistance médicalisée permettant, par un acte délibéré, une mort rapide et sans douleur".

Selon le ministre de la santé, Xavier Bertrand, l'euthanasie "va à l'encontre de nos fondements juridiques. Il soulève également la problématique des « malades d'Alzheimer qui ne pourraient plus exprimer leur volonté libre et éclairée".

François Fillon avait aussi manifesté son opposition à l’euthanasie. Quant à l’Académie de médecine, elle redoutait notamment « l’exposition des personnes les plus vulnérables à de graves dérives ».

En conséquence, l’accompagnement pour une fin de vie dans la dignité se poursuivra avec le développement des soins palliatifs.

La mise en place d'un Observatoire des pratiques de la fin de vie et la création d'un médecin référent en soins palliatifs ont cependant été recommandées...

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 26 Janvier 2011 : 14h52
Mis à jour le Mercredi 26 Janvier 2011 : 14h52
Source : RTL.fr, Europe1.fr, 26 janvier 2011.
PUB
PUB
A lire aussi
Une loi donnant "le droit de mourir dans la dignité"Publié le 08/09/2004 - 00h00

La proposition de loi de la mission parlementaire sur l'accompagnement en fin de vie sera examinée à l'Assemblée nationale d'ici fin 2004. Il ne s'agit pas de dépénaliser l'euthanasie, mais de clarifier la loi. Pour Philippe Douste-Blazy, « il persiste autour de la fin de vie une hypocrisie...

Fin de vie : un panel de citoyens pour le suicide assistéPublié le 17/12/2013 - 11h06

À la demande de François Hollande, un panel de citoyens s’est réuni pour débattre et se prononcer sur l’euthanasie.Leur avis consultatif, rendu public ce lundi 16 décembre 2013, est favorable à l’aide au suicide, un droit jugé légitime pour les patients en fin de vie ou souffrant...

Plus d'articles