Le retour de la varicelle

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 04 Mai 2015 : 11h23
Mis à jour le Lundi 04 Mai 2015 : 12h11

Maladie infantile bénigne, la varicelle peut en revanche être grave chez les adultes. Or depuis quelques semaines, on assiste en France à une épidémie de varicelle. Que faut-il savoir en pratique ?

La varicelle : situation épidémique actuelle

La varicelle est une maladie infantile qui fait l’objet d’une surveillance épidémiologique. Actuellement en France, 12 régions sont touchées avec une activité du virus qualifiée de « forte » par le Réseau Sentinelles en Pays-de-la-Loire, Champagne-Ardenne, Corse, Haute-Normandie, Ile-de-France, Franche-Comté, Bretagne, Basse-Normandie et Midi-Pyrénées, et une activité modérée en Provence-Alpes-Côte-D’azur, Rhône-Alpes et Lorraine.

PUB

Quels sont les risques de la varicelle ?

Chez l’enfant, le virus de la varicelle provoque généralement une fatigue excessive, des petits boutons sur tout le corps et des démangeaisons. Le traitement est symptomatique, il vise à soulager et à éviter les surinfections cutanées.

Mais cette maladie très contagieuse peut entraîner des complications notamment neurologiques (méningites, encéphalites) ou pulmonaires, chez les sujets fragiles comme les nourrissons, les femmes enceintes, en cas de système immunitaire affaibli et aussi chez les adultes qui n’ont jamais eu la varicelle durant leur enfance.

Les gestes de prévention pour prévenir la transmission de la varicelle sont les mêmes que pour toute maladie virale et reposent essentiellement sur des règles d’hygiène (lavage des mains, se couvrir le nez si l’on éternue, aération quotidienne, éviter les lieux publics, les personnes fragiles, etc.).

Il existe par ailleurs un vaccin contre la varicelle. Celui-ci n’est pas recommandé à tous les enfants, mais aux personnes qui n’ont pas eu la varicelle et notamment aux adolescents de 12 à 18 ans, aux femmes en âge de procréer (le vaccin est contre-indiqué pendant la grossesse), aux personnes en contact avec une personne atteinte de la varicelle, aux proches de patients fragiles (immunodéprimés, receveurs de greffe…) et aux professionnels en contact avec la petite enfance.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 04 Mai 2015 : 11h23
Mis à jour le Lundi 04 Mai 2015 : 12h11
Source : Réseau Sentinelles de l’Institut de veille sanitaire (InVS), Surveillance épidémiologique de la varicelle Semaine 2015s17, https://websenti.u707.jussieu.fr/sentiweb/?site=fr. www.ameli-sante.fr.
PUB
PUB
PUB
A lire aussi
Le vaccin contre la varicelle est arrivé !Publié le 10/11/2004 - 00h00

La varicelle, maladie infantile la plus contagieuse, est bénigne dans 95% des cas. Cependant, elle peut parfois se révéler redoutable, voire fatale. Après une expérimentation très concluante aux Etats-Unis, le vaccin contre la varicelle est désormais disponible dans les pharmacies...

VaricellePublié le 20/11/2002 - 00h00

La varicelle est une maladie éruptive et contagieuse, due à un virus.Attention, on assiste actuellement à une augmentation de l'âge moyen de la varicelle avec pour conséquence plus de formes graves. En effet, dans 1 à 5% des cas, la varicelle se complique de surinfections.

Calendrier vaccinal cru 2004Publié le 07/07/2004 - 00h00

Par rapport aux années précédentes, 2004 est riche en nouveautés. A noter cependant que les modifications apportées par les experts concernent majoritairement les adultes. Ainsi, le cru 2004 du calendrier vaccinal recommande notamment la vaccination des futurs parents contre la coqueluche, la...

Plus d'articles