Le retour du vaccin antigrippe : effet Ebola ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 12 Novembre 2014 : 11h05
Mis à jour le Mercredi 12 Novembre 2014 : 12h05

À peine trois semaines que la campagne nationale de vaccination contre la grippe a débuté et les plus de 65 ans semblent plus motivés que jamais à se faire vacciner.

Après l’avoir boudé pendant quatre années, qu’est-ce qui explique ce regain pour le vaccin antigrippe ?

Un « effet Ebola »

Selon le site Open Health de Celtipharm, les personnes de 65 ans et plus, population majoritairement visée par la campagne nationale de vaccination contre la grippe, sont plus de 36% à vouloir se faire vacciner cet hiver, soit une progression de 2 points par rapport à l’an dernier.

Selon les spécialistes contactés par Europe 1, la crainte suscitée par l’épidémie d’Ebola pourrait expliquer cette évolution. Non pas que les Français associent Ebola à la grippe, mais l’inquiétude générée par la forte médiatisation d’Ebola les rend plus « soucieux de leur santé », avec un besoin accru de se protéger et de se prémunir des risques infectieux. De ce fait, ils sont aussi moins inquiets vis-à-vis des éventuels effets secondaires mis en avant ces dernières années pour expliquer la faible volonté vaccinale individuelle.

PUB

Plus de 1.000 décès de la grippe pourraient être évités

Si effectivement le nombre de personnes vaccinées augmentait, de nombreux décès pourraient être évités. Par exemple, 15% de personnes vaccinées en plus cet hiver se traduirait par 1.000 à 1.500 morts de la grippe en moins.

Pour mémoire, l’hiver dernier, 105 décès ont été directement attribués à la grippe, auxquels se sont ajoutés 7.700 décès indirects (données InVS, hiver 2013-2014).

La vaccination contre la grippe en pratique

Nous sommes tous invités à nous faire vacciner contre la grippe, et plus particulièrement les personnes fragiles pour lesquelles le vaccin est gratuit :

  • les personnes de 65 ans et plus,
  • les personnes atteintes de certaines maladies chroniques (asthme, diabète, obésité, insuffisance cardiaque…),
  • les femmes enceintes.

Toutes ces dernières recevront un courrier les invitant à retirer leur vaccin gratuitement en pharmacie.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 12 Novembre 2014 : 11h05
Mis à jour le Mercredi 12 Novembre 2014 : 12h05
Source : Europe 1, 12 novembre 2014. ameli.fr.
A lire aussi
Lancement de la campagne de vaccination contre la grippePublié le 12/10/2015 - 09h47

Ce lundi 12 octobre 2015 débute la campagne nationale de vaccination contre la grippe. Elle s’étalera jusqu'au 31 janvier 2016. Comme chaque année, elle incite les personnes fragiles à se faire vacciner. C’est ainsi qu’elle s’adresse plus particulièrement aux quelque 10 millions de...

Faut-il avoir peur de la grippe ?Publié le 14/10/2014 - 15h07

Oui, il est normal d’avoir peur de la grippe. En revanche, rien à craindre avec le vaccin. Et c’est lui qui peut prémunir les personnes les plus fragiles contre cette maladie potentiellement mortelle.

Grippe saisonnière : faites-vous vacciner dès maintenant !Publié le 28/09/2009 - 00h00

Le vaccin contre la grippe saisonnière est en avance cette année. Il est disponible deux semaines plus tôt, permettant ainsi de se protéger le plus tôt possible contre cette grippe qui tue chaque hiver 2.500 à 3.000 Francais. N'oublions que cette année est particulière car les virus de la...

Plus d'articles