Quelles stratégies complémentaires pour lutter contre le cancer du sein ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 08 Février 2010 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 03 Septembre 2015 : 15h26
-A +A
Si les traitements conventionnels du cancer du sein sont incontournables (chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie, etc.), il est possible d'agir parallèlement pour maximiser ses chances de guérison et limiter les récidives. Ces mêmes consignes complémentaires peuvent être mises en pratique par toutes les femmes en prévention du cancer du sein. Quelles sont les stratégies complémentaires de lutte contre le cancer du sein ?

Mon alimentation anticancer du sein

Les aliments protecteurs, à privilégier

- Les fruits et les légumes.

- Les aliments bio.

- Les phytoestrogènes (aliments à base de soja, graines de lin...).

- Les poissons, à l'exception des poissons fortement contaminés par des métaux lourds ou des pesticides (les gros poissons).

- Les céréales complètes (pain complet, riz complet...).

- Communs à tous les cancers : le thé vert, le curcuma, les choux, les alliacées (ail, oignon, ciboulette, échalote, poireau).

Les aliments qui augmentent le risque de cancer du sein, à limiter

- Les acides gras trans (contenus dans les aliments industriels sous la dénomination d'acides gras trans-hydrogénés ou partiellement hydrogénés).

- L'alcool (dès un seul verre l'alcool est cancérigène).

- Les viandes rouges, et plus particulièrement encore les viandes rouges grillées.

- Les glucides simples (sucre, sucreries, desserts sucrés...). Le sucre nourrit les tumeurs. Privilégiez les substituts naturels du sucre.

- Les farines raffinées.

- A noter qu'une alimentation trop calorique peut accélérer l'apparition d'un cancer du sein ou la récidive. Il est donc recommandé de limiter tout surpoids et de veiller à maintenir un poids de forme stable.

A noter également que, pris séparément et ponctuellement, chaque aliment ne provoque pas le cancer. C'est la synergie des aliments et la régularité de leur consommation qui peut augmenter le risque de cancer du sein.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 08 Février 2010 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 03 Septembre 2015 : 15h26
Source : Bissonauth V et coll., Cancer Detect. Prev., 32 (1) : 52-64, 2008.
A lire aussi
Conseils pour lutter au quotidien contre le cancer colorectal Publié le 12/03/2010 - 00h00

Si les traitements conventionnels du cancer colorectal sont incontournables (chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie, etc.), il est possible d'agir parallèlement pour maximiser ses chances de guérison et limiter les récidives. Ces mêmes consignes complémentaires peuvent être mises en...

Plus d'articles