Quand le " sport télé " accroît de 50% le nombre de décès

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 08 Janvier 2001 : 01h00
-A +A
Une étude hollandaise montre que la télétransmission des matchs sportifs accroît le risque de mortalité par accident cardiovasculaire, uniquement chez les hommes. Lors d'un " grand match de foot " on peut ainsi enregistrer jusqu'à 50% de décès supplémentaires.

Le 22 juin 1996, lorsque l'équipe hollandaise de football a été éliminée du championnat d'Europe, la mortalité par infarctus du myocarde et par accident vasculaire cérébral (AVC) a considérablement augmenté. Comparée à la mortalité des hommes et des femmes de plus de 45 ans, enregistrés les cinq jours précédents et les cinq jours suivants, les accidents vasculaires se sont multipliés par 1,5 le jour du match, soit 14 décès supplémentaires inattendus ou 50% de plus que la normale ! Toutefois, mis à part le stress, l'alcool et le tabac pourraient également intervenir. Il semblerait que les femmes soient épargnées par ce phénomène.Messieurs, le sport télé représente une activité à très haut risque !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 08 Janvier 2001 : 01h00
Source : Grobbee, B.M.J., 2000, 321 : 1552-1554.
A lire aussi
Cancer : première cause de décès en France Publié le 24/09/2007 - 00h00

Les maladies cardiovasculaires ne sont plus la première cause de décès en France. Le cancer vient de passer en tête. Mais bonne nouvelle, nous vivons plus vieux car la mortalité toutes causes confondues a diminué de 35% en vingt-cinq ans !

Les Français se portent bien Publié le 18/02/2002 - 00h00

La santé des Français est bonne bien que des inégalités persistent. Ce sont les conclusions du rapport du Haut Comité à la Santé Publique (HCSP) parues au début du mois de février 2002....

Plus d'articles