• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    19 avis
  • Témoignages (0)

Qu'est-ce qu'un lupus ?

Qu'est-ce qu'un lupus ?

Le lupus est une maladie auto-immune, c’est-à-dire que le système immunitaire s’attaque anormalement à ses propres cellules pour les détruire. De nombreux organes peuvent être touchés, d’où la grande variabilité des symptômes d’un lupus et les difficultés à porter le diagnostic de lupus

Le point sur le lupus, maladie qui touche surtout des femmes jeunes de 15 à 40 ans.

Quelles sont les 4 formes de lupus ?

En France, le lupus toucherait 40 personnes pour 100.000 habitants.

  • Le lupus érythémateux disséminé (ou lupus érythémateux systémique) est la forme de lupus la plus courante et aussi la plus grave.

    Cette maladie auto-immune se répand dans l’organisme, affectant de nombreux organes : la peau, le cœur, les reins, les articulations, le système nerveux central, etc.

  • Le lupus érythémateux discoïde touche essentiellement la peau, provoquant des plaques rouges sur le corps, notamment sur le visage et le cuir chevelu.

    Ce lupus discoïde peut évoluer vers un lupus érythémateux disséminé.

  • Le lupus médicamenteux, qui survient après une prise de longue durée de certains médicaments et disparaît à l’arrêt de ceux-ci (certains antibiotiques, médicaments augmentant la sensibilité de la peau au soleil, stimulant le système immunitaire…).

  • Le lupus néonatal, forme encore plus rare qui survient chez des nouveau-nés dont la mère est atteinte de lupus. 

Lorsque l’on parle de « lupus », il faut en général entendre le lupus érythémateux disséminé, puisqu’il s’agit de la forme la plus fréquente de lupus

Quels sont les facteurs de risque du lupus ?

Les facteurs de risque du lupus sont :

  • Le sexe féminin, avec 9 fois plus de femmes que d’hommes, suggérant un rôle des hormones féminines dans le déclenchement de cette maladie.

  • L’âge : entre 15 et 45 ans.

  • Les antécédents familiaux de lupus, indiquant que le lupus a une composante génétique.

  • Une origine africaine.

  • Une infection par le virus d’Epstein-Barr.

  • La grossesse constitue également une période à risque.

  • Le stress et le surmenage.

  • L’exposition au soleil. 

Article publié par Isabelle Eustache le 06/04/2012

Sources : Association française du Lupus et autres maladies auto-immunes : www.lupusplus.com

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus