Qu'est-ce qu'un lupus ?

Mise à jour par Isabelle Eustache, journaliste santé le 26/04/2016 - 10h55
-A +A

Le lupus est une maladie auto-immune, c’est-à-dire que le système immunitaire s’attaque anormalement à ses propres cellules pour les détruire. De nombreux organes peuvent être touchés, d’où la grande variabilité des symptômes d’un lupus et les difficultés à porter le diagnostic de lupus

Le point sur le lupus, maladie qui touche surtout des femmes jeunes de 15 à 40 ans.

Quelles sont les 4 formes de lupus ?

En France, le lupus toucherait 40 personnes pour 100.000 habitants.

  • Le lupus érythémateux disséminé (ou lupus érythémateux systémique) est la forme de lupus la plus courante et aussi la plus grave.

    Cette maladie auto-immune se répand dans l’organisme, affectant de nombreux organes : la peau, le cœur, les reins, les articulations, le système nerveux central, etc.

  • Le lupus érythémateux discoïde touche essentiellement la peau, provoquant des plaques rouges sur le corps, notamment sur le visage et le cuir chevelu.

    Ce lupus discoïde peut évoluer vers un lupus érythémateux disséminé.

  • Le lupus médicamenteux, qui survient après une prise de longue durée de certains médicaments et disparaît à l’arrêt de ceux-ci (certains antibiotiques, médicaments augmentant la sensibilité de la peau au soleil, stimulant le système immunitaire…).

  • Le lupus néonatal, forme encore plus rare qui survient chez des nouveau-nés dont la mère est atteinte de lupus. 

Lorsque l’on parle de « lupus », il faut en général entendre le lupus érythémateux disséminé, puisqu’il s’agit de la forme la plus fréquente de lupus. 

Quels sont les facteurs de risque du lupus ?

Les facteurs de risque du lupus sont :

  • Le sexe féminin, avec 9 fois plus de femmes que d’hommes, suggérant un rôle des hormones féminines dans le déclenchement de cette maladie.

  • L’âge : entre 15 et 40 ans.

  • Les antécédents familiaux de lupus, indiquant que le lupus a une composante génétique.

  • Une origine africaine.

  • Une infection par le virus d’Epstein-Barr.

  • La grossesse constitue également une période à risque.

  • Le stress et le surmenage.

  • L’exposition au soleil. 

Initialement publié le <span class="field field--name-created field--type-created field--label-hidden">06/04/2012 - 10h58</span> et mise à jour par Isabelle Eustache, journaliste santé le 26/04/2016 - 10h55

Association française du Lupus et autres maladies auto-immunes : www.lupusplus.com

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
marienoelle60110

bonsoir je suis atteinte d un lupus qui touches mes os donc articulations sensibles voir très douloureuses par moment surtout en stress ;on parle de la souffrance ,mais on ne fait que me répondre que par la CORTISONE plus la prise de PLAQUENIL ,en connaissant l 'état de ce médicament sur la rétine .nous sommes mal entendu et mal compris ...

PUB
A lire aussi
Lupus : les progrès dans le traitement de cette maladie auto-immune Mis à jour le 05/07/2016 - 14h23

La prise en charge du lupus a bénéficié ces dernières années de progrès considérables. Le développement de nouveaux médicaments pourrait encore davantage révolutionner le traitement de cette maladie auto-immune. Mais tant qu’ils n’ont pas démontré le...

Pilule réhabilitée en cas de lupus Mis à jour le 26/12/2005 - 01h00

Certaines études ayant suggéré une relation entre le lupus et les hormones sexuelles, les médecins évitent de prescrire une pilule contraceptive aux femmes atteintes de lupus érythémateux disséminé stable. Deux nouvelles études démontrent que les oes...

Lupus : témoignage d’une mère Mis à jour le 27/04/2016 - 13h58

Le lupus est une maladie auto-immune déroutante qui touche majoritairement de toutes jeunes femmes et qui les affecte de bien des façons dans leur vie quotidienne. Mme Ginette Volf-Philippot témoigne du parcours de sa fille, en tant que mère et Prési...

Plus d'articles