La puissance des compliments

Publié par Dr Catherine Solano le Mardi 11 Janvier 2005 : 01h00
Mis à jour le Lundi 03 Janvier 2011 : 11h10
-A +A

Les compliments sont une des nourritures de l'âme. En effet, sans encouragement, sans reconnaissance, nous ne pourrions pas vivre. Or, nous ne sommes souvent pas assez généreux en ce domaine. Pourquoi cette avarice affective ?

Il est toujours plus facile de critiquer que de complimenter. Simplement parce que les défauts d'une personne de notre entourage nous gênent. Comme ils nous dérangent, ils nous font souffrir, nous y pensons, nous ruminons et nous finissons par en parler, par en faire part à l'intéressé. Et il le faut, bien entendu, car garder pour soi des rancoeurs n'est pas sain dans une relation familiale, amicale ou professionnelle. Mais les critiques ne sont souvent pas bien reçues, et d'autant moins qu'elles sont souvent la seule expression de notre relation. Il nous est plus facile de critiquer que d'encourager ou d'admirer.

Pourtant, nous profitons aussi des qualités de ceux qui nous entourent. Pour le manifester, nous avons besoin d'une certaine volonté. En effet, ces qualités ne nous dérangeant pas, elles nous paraissent naturelles. Alors, soit on ne s'en rend pas compte, soit on n'exprime pas de reconnaissance à leur égard.

Un exemple chez un jeune homme de 22 ans : « Un jour, après bien des années, j'ai réalisé que mon père était formidable. Je ne l'avais jamais perçu auparavant. En effet, pour lui, tout le monde a la même valeur, l'ouvrier ou le polytechnicien, le riche ou le pauvre, l'intellectuel ou le manuel, l'étranger ou le noble de pure souche française. Il ne fait aucune différence entre les gens et parle avec autant d'intérêt avec tous. J'avais toujours trouvé ça normal et évident. Jusqu'au jour où j'ai réalisé que la plupart des pères ne sont malheureusement pas comme lui ! Et j'ai un peu plus tard, pu enfin lui dire à quel point j'appréciais cette qualité ».

Les enseignants, eux aussi ont parfois tendance à se fixer sur ce qui les dérange chez un enfant. Les livrets scolaires sont remplis de « peut mieux faire », « trop bavard », « paresseux » Il serait bon d'apprendre au contraire à relever les qualités de chacun. C'est cela qui lui permet de s'apprécier lui-même et de réussir dans la vie en utilisant son potentiel. Et plus un enfant reçoit de compliments, plus il est capable aussi de recevoir positivement une critique négative. Il sait alors qu'on ne cherche pas à le casser mais à l'aider à progresser, puisqu'il se sait apprécié. Un homme de 50 ans raconte ainsi : « A l'école, j'ai toujours été nul en maths. Toujours, jusqu'au jour où, suant sang et eau sur un problème en classe, mon professeur s'est penché sur moi et m'a dit : dis-donc, tu as trouvé le début d'une solution d'une manière très ingénieuse. Toi, tu as un vrai don pour les mathématiques. À partir de ce jour, je suis devenu une tête en maths ! » Un enseignant qui sait complimenter les élèves, surtout les plus difficiles, est un trésor pour l'avenir des enfants, tout comme les parents qui savent encourager. Il suffit peut-être de le savoir pour que le monde progresse dans la bonne direction !

Publié par Dr Catherine Solano le Mardi 11 Janvier 2005 : 01h00
Mis à jour le Lundi 03 Janvier 2011 : 11h10
A lire aussi
Vivre sa séropositivité aujourd'hui Publié le 25/10/2013 - 14h27

Comment annoncer sa séropositivité à ses proches et en particulier à son partenaire ? Comment aimer, faire l’amour, fonder une famille sans craindre de transmettre le virus ? Bref peut-on vivre harmonieusement au quotidien avec le VIH ?

Noël, pour les enfants, ça sert à quoi ? Publié le 26/11/2012 - 09h11

C’est bientôt Noël, nous allons commencer à chercher un cadeau pour chacun des enfants.Mais au fait, ça sert à quoi de leur offrir des cadeaux dans notre société de consommation poussée à l’excès ?

Trois beaux cadeaux gratuits… Publié le 16/12/2011 - 09h40

Noël, c’est le temps des cadeaux. Et ça coûte cher ! Chaque famille dépense plus de 500 euros chaque année à cette occasion. En temps de crise, chacun cherche à économiser… tout en continuant à faire plaisir. Alors, voici quelques idées cadeaux qui n’allégeront pas votre...

Les jeunes n'en savent pas (encore) assez sur le sida ! Publié le 16/06/2011 - 15h08

L'été, c'est la belle saison… mais aussi celle des infections sexuellement transmissibles. L'utilisation du préservatif est plus importante que jamais ! C'est pourquoi la plateforme prévention sida lance en ce moment une campagne de prévention orientée spécifiquement vers les jeunes. 

Plus d'articles