Protégez vos cheveux du froid

Publié par Véronique Aïache le Vendredi 04 Novembre 2011 : 15h22
Mis à jour le Lundi 05 Décembre 2011 : 10h33

Lorsque le thermomètre dégringole, nos cheveux en profitent pour n’en faire qu’à leur tête. Électriques, ternes, plats, difficiles à coiffer, ils réclament des soins sur mesure pour prendre une longueur d’avance sur leurs ennemis venus du froid

© Istock

De beaux cheveux malgré le froid

Qu’elle soit fine, épaisse, frisée, raide ou colorée, notre masse capillairen’apprécie guère les grandes variations climatiques. Et pour cause !

En été, la chaleur, les vents secs, le chlore des piscines ou le sel de la mer assèchent les écailles, décolorent et dévitalisent la tige pilaire.

L’hiver, la pluie, les intérieurs surchauffés, l’électricité statique et les températures glaciales extérieures s’attaquent à leur réserve d’eau et endommagent copieusement la fine pellicule de sébum qui protège vos cheveux de la racine aux pointes.

Résultat, dépourvus de boucliers face aux attaques frigorifiques de la météo, les cheveux se déshydratent, deviennent mousseux, ternes et, par-dessus tout, électriques. Les cacher sous un bonnet n’étant pas la solution la plus séduisante qui soit, voici comment venir au secours de nos crinières malmenées par les frimas de l’hiver.

Bains de douceur pour de beaux cheveux

Passer l’hiver sans se prendre la tête commence par traiter les problèmes à la racine. Autrement dit, il faut prendre soin de son cuir chevelu afin de ne pas fragiliser davantage les cheveux, ou même accentuer leur chute subie naturellement à l’automne.

Pour ce faire, veillez à ne pas multiplier ce qui peut agresser et déshydrater davantage le cuir chevelu. À savoir, les brushings répétés et très chauds et les colorations contenant de l’ammoniaque. Optez plutôt pour des produits colorants bio dont les pigments naturels ne se contenteront pas de teinter vos cheveux blancs ou de raviver votre couleur : en couvrant les écailles, ils contribuent aussi à protéger les cheveux du dessèchement hivernal.

Côté shampooings, que vous ayez les cheveux secs ou gras, ne choisissez pas des produits trop détergents. Misez sur des formules douces à usage fréquent. Leur avantage est d’avoir un pH neutre et d’être surtout sans silicone.

Mieux vaut en effet éviter l’utilisation de ce composant chimique car, même si certains produits capillaires lissants et coiffants en contiennent, il s’élimine difficilement au rinçage, s’accumule peu à peu à la surface du cheveu et finit par l’asphyxier.

Par ailleurs, si la nature de votre cheveu vous le permet, contentez-vous d’un seul shampooing par semaine. En se graissant naturellement, ils seront plus faciles à coiffer et naturellement mieux protégés.

Publié par Véronique Aïache le Vendredi 04 Novembre 2011 : 15h22
Mis à jour le Lundi 05 Décembre 2011 : 10h33
Source : Bien-Etre et santé.
A lire aussi
Stop aux erreurs capillaires !Publié le 10/02/2016 - 16h02

Qui n’a jamais commis d’impairs avec ses cheveux ? Même lorsque l’on pense bien faire, certains gestes du quotidien qui apparaissent anodins sont en fait terribles pour la beauté et la santé du cheveu. Voici les 8 erreurs capillaires à éviter, pour comprendre comment avoir de beaux...

Lutter contre les cheveux grasPublié le 13/04/2006 - 00h00

Vous avez beau les laver encore et encore, vos cheveux sont toujours gras ? Nos conseils et les bons gestes pour retrouver une chevelure saine et remédier au problème de cheveux gras.

Plus d'articles