Point de côté

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 26 Avril 2002 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 13 Mars 2014 : 15h50
-A +A
Le point de côté est une douleur abdominale aiguë apparaissant à une certaine intensité d'effort, localisée dans les flancs, en arrière et juste en dessous des côtes, plus souvent à droite qu'à gauche.

1. Point de côté : les généralités

L'intensité de la douleur est telle que la respiration en est presque coupée.

Un ralentissement du rythme ou un arrêt de l'activité sportive en cours, ainsi qu'une respiration lente insistant sur l'expiration, permettent de faire passer la douleur.

2. Prévenir le point de côté

  • Un échauffement de bonne qualité permet de prévenir le point de côté.
  • Il faut également bien rythmer sa respiration à l'effort, par exemple en course à pied sur les foulées (inspirer sur 2 foulées et expirer sur 3).
  • Le respect d'un délai suffisant entre le dernier repas et le début de l'effort (trois heures) est également important.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 26 Avril 2002 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 13 Mars 2014 : 15h50
A lire aussi
Comment éviter ou faire passer un point de côté ? Publié le 28/05/2007 - 00h00

Comment procéder pour faire disparaître un point de côté ? Le mieux est encore de faire en sorte qu'il n'apparaisse pas. Voici quelques consignes portant sur l'alimentation, l'échauffement et la respiration, qui devraient empêcher le classique point de côté de gâcher votre effort physique.

Infarctus du myocarde, une course contre la montre Publié le 25/09/2002 - 00h00

L'infarctus du myocarde est une affection grave et fréquente avec plus de 200.000 nouveaux cas chaque année en France.Il représente également la première cause de mortalité chez l'adulte de plus de 40 ans. Cependant, il a bénéficié de progrès thérapeutiques considérables, allant de la...

Difficultés à respirer Publié le 01/01/2005 - 00h00

Le rôle du poumon consiste à oxygéner le sang et à en éliminer le gaz carbonique.En cas d'insuffisance respiratoire, le taux de gaz carbonique sanguin augmente, tandis que celui d'oxygène diminue, ce qui se traduit par une difficulté à respirer (que l'on appelle également dyspnée).

Plus d'articles