Plongée sub-aquatique

Publié par Dr Gérard Porte le Vendredi 22 Mars 2002 : 01h00
Mis à jour le Lundi 02 Juin 2014 : 12h53
-A +A

1. Plongée : caractéristiques, particularités

La plongée sous-marine soumet l'homme à des contraintes particulières lors de la descente (augmentation de la pression environnante) et lors de la remontée (problème de la décompression des gaz), qui dans les deux cas peuvent être à l'origine de problèmes graves.

Elle nécessite une bonne condition physique et une autorisation médicale car certaines pathologies constituent des contre-indications formelles ou temporaires.

Sa pratique impose le respect scrupuleux des règles de sécurité.

2. Bienfaits et contre-indications

Les bienfaits de la plongée sub-aquatique sont essentiellement psychologiques : plaisir de la découverte, de l'aventure, de l'exploration de la faune aquatique, des épaves, des paysages marins. La plongée n'apporte pas de bienfaits physiques à proprement parler, mais comme il est souhaitable d'être en bonne condition physique, elle donne l'occasion au plongeur de se préparer par un travail foncier (natation, course à pied, vélo, rameur) dont les bénéfices sur les appareils cardiovasculaires et pulmonaires sont connus.

Contre-indications

  • Toutes les maladies qui peuvent provoquer une perte de connaissance constituent bien évidemment des contre-indications à la plongée : épilepsie, diabète, tétanie, spasmophilie, certaines maladies cardiaques.
  • L'asthme et certaines affections pulmonaires sont également des contre-indications.
  • Certaines affections ORL peuvent aussi constituer des contre-indications, généralement temporaires : otites, sinusites, angine, rhinite (rhume).
  • La fatigue, le stress, l'hyperémotivité, le mal de mer constituent également des contre-indications.

Guide: 

Publié par Dr Gérard Porte le Vendredi 22 Mars 2002 : 01h00
Mis à jour le Lundi 02 Juin 2014 : 12h53
A lire aussi
Piscine ou plongée : comment protéger ses oreilles ? Publié le 26/06/2006 - 00h00

Sous l'eau, les oreilles sont en danger car la pression augmente. Les plongeurs le savent bien et s'en protègent. En revanche, très peu d'entre nous savent qu'une simple immersion au fond d'une piscine olympique, dès 3 mètres, peut suffire à endommager les tympans. Alors avant de plonger,...

La pression auriculaire expliquée en vidéo Publié le 19/08/2010 - 14h57

L'oreille comprend trois parties : l'oreille externe, l'oreille moyenne et l'oreille interne. L'oreille moyenne est une chambre remplie d'air reliée au nez et à la gorge par un canal appelé trompe d'Eustache.Normalement, l'air se déplace dans ce tube pour équilibrer la pression de l'oreille...

Affections de l'oreille Publié le 31/05/2001 - 00h00

L'oreille se divise en trois parties, l'oreille externe (pavillon et conduit auditif), l'oreille moyenne (tympan, osselets et trompe d'Eustache) et l'oreille interne (appareil de l'équilibre et de l'audition).Sauf en ce qui concerne cette dernière, qui est dépourvue de fibres sensitives, des...

Plus d'articles