Aviron

Publié par Dr Philippe Presles le Mardi 30 Juillet 2002 : 02h00
Mis à jour le Lundi 02 Juin 2014 : 11h33
-A +A
L'aviron est la forme sportive de la promenade en barque autrefois appelée canotage. Initialement utilisé comme moyen de transport, se déplacer sur l'eau grâce à des rames est devenu loisir puis sport. L'aviron se pratique sur des bateaux de 1 à 8 rameurs, chaque rameur utilise une ou deux rames nommées « pelles ».

1. Caractéristiques et particularités de l'aviron

Les embarcations de quatre et huit rameurs nécessitent pour leur direction un pilote ou barreur, qui se trouve à l'arrière, son rôle est de synchroniser les gestes des rameurs afin d'obtenir la meilleure propulsion donc la plus grande vitesse du bateau, il dirige également le bateau à l'aide d'un gouvernail. Pour occuper ce poste il faut être mince et léger.

Chaque bateau porte un nom selon le nombre de rameurs et le nombre de rames utilisées :

  • un bateau de 1 personne utilisant 2 pelles se nomme Skiff,
  • un bateau de 2 personnes utilisant 2 pelles se nomme Double-Scull,
  • un bateau de 2 personnes utilisant chacun 1 pelle se nomme Deux de pointe,
  • un bateau de 4 personnes utilisant 2 pelles + le barreur se nomme Quatre de couple Barré,
  • un bateau de 4 personnes utilisant chacun 1 pelle + le barreur se nomme Quatre de Pointe Barré,
  • un bateau de 8 personnes utilisant 2 pelles + le barreur se nomme Huit de couple Barré,
  • un bateau de 8 personnes utilisant chacun 1 pelle + le barreur se nomme Huit de Pointe barré.

2. Bienfaits et contre-indications de l'aviron

L'aviron est un sport complet qui procure de nombreux bienfaits, outre l'épanouissement personnel et le plaisir de la vie en plein air, la pratique régulière de l'aviron améliore les paramètres physiques suivants.

  • Amélioration des capacités aérobies, à savoir une meilleure tolérance musculaire et cardiaque à l'effort (fréquence cardiaque de repos et d'effort plus basse), une meilleure oxygénation de l'ensemble des tissus de l'organisme.
  • Amélioration des capacités motrices par l'apprentissage d'un geste mettant en action tous les muscles (jambes, cuisses, abdominaux, dorsaux, épaules, bras et poignets), ainsi que par la coordination de son propre geste avec celui des autres rameurs. Pratiqué régulièrement, l'aviron vous dotera d'une musculature puissante et homogène.
  • Amélioration des capacités anaérobies lactiques et alactiques pour ceux qui veulent pratiquer en compétition, en effet, le démarrage se fait de manière rapide et enlevée (anaérobie alactique) de même que le sprint final. Lors d'une régate, la durée de l'effort sollicite principalement le métabolisme anaérobie lactique. Ce qui permet d'utiliser les graisses comme carburant de l'effort.

En dehors des contre-indications à la pratique du sport, les inaptitudes à l'aviron sont :

  • l'incapacité à nager soit par manque d'apprentissage soit par une maladie ou un handicap ;
  • les maladies du rachis lombaire qui doivent être soignées sous peine d'aggravation avec la pratique sportive (sciatique, lumbago, scoliose instable ou maladie de Scheueurmann).

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Mardi 30 Juillet 2002 : 02h00
Mis à jour le Lundi 02 Juin 2014 : 11h33
A lire aussi
Basket-ball Publié le 02/08/2002 - 00h00

Le basket-ball est né en 1892, aux Etats-Unis. Ce sport connaît une grande notoriété par son côté spectaculaire et l'âpreté de nombreuses rencontres.

TMS
Gymnastique Publié le 25/07/2002 - 00h00

La gymnastique regroupe la gymnastique artistique et la gymnastique rythmique et sportive (GRS).

Handball Publié le 30/07/2002 - 00h00

Le handball est le dernier-né des grands sports collectifs, d'abord utilisé comme sport éducatif en milieu scolaire, il a vite fait son apparition sur le devant de la scène du sport de haut niveau. Accessible aux femmes comme aux hommes il est pratiqué dès le plus jeune âge dans les cours de...

Plus d'articles