Vive les sports nautiques !

Vive les sports nautiques !
Les sports nautiques sont en vogue et se sont considérablement développés ces dernières années.Le point sur les grands classiques que sont la natation, la voile, la planche à voile, la plongée sous-marine ou encore l’aviron.Conseils, caractéristiques, indications et contre-indications concernant ces cinq sports nautiques. 
Vive les sports nautiques !

Le choix de la rédaction

Aviron

L'aviron est la forme sportive de la promenade en barque autrefois appelée canotage. Initialement utilisé comme moyen de transport, se déplacer sur l'eau grâce à des rames est devenu loisir puis sport. L'aviron se pratique sur des bateaux de 1 à 8 rameurs, chaque rameur utilise une ou deux rames nommées « pelles ».

Lire l'article

Articles

Vous avez un coup de mou, une perte de vitalité, vous traversez une période de surmenage et vous n’arrivez pas à retrouver votre énergie ? Pour éviter de piquer du nez au bureau, de dévaliser la machine à friandises ou de boire un énième café, il existe des solutions naturelles et efficaces !

Confidences sur la balance... Il est temps que les femmes qui ont réussi à transformer leur silhouette livrent leurs recettes pour pactiser avec la balance. Il n’y a pas de miracle, juste de bonnes idées à partager !

Les verrues adorent les enfants, chez qui elles se logent principalement sur les pieds ou les mains. Les enfants représenteraient 90 % des patients qui consultent un dermatologue pour ce problème. Une verrue est une affection virale de la peau totalement bénigne, mais souvent disgracieuse et gênante. Heureusement, il existe des solutions pour les éliminer efficacement.

L’association Odyssea poursuit son programme 2017 de courses ouvertes au grand public destinées à recueillir des fonds pour la lutte contre le cancer du sein, en partenariat avec Medisite. Jusqu’à la fin de l’année, petits et grands peuvent se mesurer, entre soi ou contre la montre, sur des parcours adaptés au niveau de chacun : une course de 1km pour les enfants, une marche rapide ou une course modérée sur 5km, et une course chronométrée de 10km pour les plus sportifs ! 

E-santé s’associe au projet et vous propose avec son partenaire sport santé Macadam Tonic des conseils pour tous, afin de préparer au mieux cet excellent moment de partage, de joie, et de bien-être. Tous à vos baskets !

Ils accompagnent de plus en plus notre quotidien. Une fois à votre poignet, le bracelet connecté améliore votre moral, gère votre poids ou encore vous permet de garder la forme. Les raisons de porter cet objet technologique sont multiples. En voici six qui vont vous donner envie de les adopter.

broncho-pneumopathie chronique obstructive

L’activité physique est le traitement le plus efficace pour traiter tous les aspects de l’obstruction chronique des voies aériennes provoquée par une maladie grave qu’est la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) : la maladie elle-même, le malade qui en souffre et son isolement social. L’activité physique, avec l’éducation thérapeutique et la maîtrise respiratoire à l’effort, sont les trois piliers de la « réhabilitation respiratoire », essentielle pour ralentir l’évolution de la maladie et conserver une certaine qualité de vie.

perdre du ventre rapidement

Qui n’a jamais rêvé d’un ventre parfaitement plat ? Facile pour certains et certaines, un véritable casse-tête pour les autres. Voici quelques astuces pour dégonfler avant l’été.

sport et bénéfices santé

Les connaissances sur l’activité physique et les bienfaits d’une pratique régulière et soutenue ne sont pas immuables. La recherche avance et certains conseils sont parfois recadrés voire même remis en cause. La preuve en cinq exemples issus de la littérature scientifique la plus récente.

mal de dos et exercices

Sept Français sur 10 souffrent souvent ou fréquemment du dos. Dans ce domaine, outre obtenir un soulagement efficace de la douleur, l’objectif principal est de veiller à ce que ce mal de dos ne devienne chronique, c’est-à-dire quasi permanent. Le kinésithérapeute est le professionnel de santé le mieux placé pour divulguer des conseils à la fois généraux et plus personnalisés.

douleurs articulations

Sans articulations, pas de mouvements. Les préserver contribue à maintenir la souplesse et la mobilité de notre corps. Des articulations en forme éloignent également les douleurs, sources de handicap et de dépendance.

Travailler de chez soi

Travailler de chez soi efficacement sans mettre sa santé en danger, ça ne s’improvise pas ! Pourtant, salariés en télétravail, autoentrepreneurs, indépendants, free-lances, artistes, étudiants, chercheurs d’emploi… sont de plus en plus nombreux à travailler à domicile. Quelles sont les erreurs à ne pas commettre, comment organiser son temps, son espace, rester sociable, ménager sa vie privée, bien manger et lutter contre la sédentarité ? Un vaste programme dont l’objectif est de maximiser les avantages de ce cadre de travail !

Pause déjeuner

La pause déjeuner est une particularité bien française, tant par sa durée que par sa ponctualité : 77% des Français s’arrêtent à midi pour déjeuner. Pourquoi un tel succès ? Que fait-on pendant cette coupure du milieu de journée ? Avec qui et que mange-t-on ? Quant aux bénéfices, ils commencent à être bien appréhendés : nutritionnels, sociaux, bien-être, détente… À tel point que le modèle français commence à s’imposer dans les autres pays…

Sport sur ordonnance remboursement

À partir du 1er mars, les médecins pourront prescrire une activité physique adaptée à leurs patients souffrant d'affections de longue durée (ALD) comme un diabète, une insuffisance cardiaque etc. Mais un flou artistique persiste. Faute de cadre financier, cette belle initiative risque un départ difficile. Voici comment y voir plus clair en dix questions.

Cancer : traitements et baisse de morale

Peau, cheveux, ongles,… les thérapies et traitements anti-cancer changent tout. On le sait désormais, prendre soin de soi à travers les cosmétiques joue un rôle important pour se sentir mieux. Nos conseils et astuces pour conserver sa féminité.

grossir et pois

La réponse est non ! Tous les régimes amaigrissants, quel qu’ils soient, se soldent par une nouvelle prise de poids et souvent des troubles alimentaires. Comment alors gérer la situation pour maîtriser la prise de kilos d’un adolescent ?

objet santé

Les objets connectés sont devenus nos meilleurs amis pour contrôler notre forme et notre santé avec simplicité, tout en nous amusant. Si ses atouts sont indéniables et unanimement reconnus dans le monde de la Santé, le quantified self pose aussi le problème des données de santé, et plus largement, du droit des patients. Des spécialistes nous donnent leur avis.

données de santé

Les objets connectés (et la e-santé en général) nous donnent accès à de multiples données de santé individuelles auxquelles nous n’avions pas accès auparavant. A ce jour, on évalue ce degré de connaissance à une douzaine de données physiologiques différentes essentielles, qu’il s’agisse d’utiliser les objets connectés pour  progresser en sport, pour préserver son équilibre santé au quotidien, ou pour mieux connaître et soigner sa maladie chronique.

objet connecté santé

Le quantified self – ou « auto-mesure de soi » - est venu bouleverser nos vies d’humains en nous donnant accès, grâce aux technologies de pointe, à des informations très précises sur le fonctionnement de notre corps. Des infos qui se dissimulaient auparavant dans les profondeurs de nos organes et de notre métabolisme, et auxquelles seuls les spécialistes avaient accès. Entre dispositifs de santé et gadgets loisir, les objets connectés nous permettent de mieux connaître nos paramètres physiologiques,  et de tirer parti de ces informations pour optimiser nos performances tout en prenant soin de notre santé. Ils nous aident à nous soigner lorsque la maladie est là.

Verres progressifs

L’usage des verres progressifs pour les personnes concernées  par la presbytie est une question qui vous a beaucoup mobilisés. L’apparition de la presbytie est un nouveau paramètre dont il faut tenir compte, désormais, dans tous les moments de la vie. La poursuite des activités de tous les jours telles que la conduite,  la pratique sportive et l’utilisation des écrans, lorsque l’on devient presbyte, nécessite une adaptation visuelle particulière. Il faut rétablir une vision nette pour des objets en mouvements qui se succèdent dans les champs de vision éloigné, intermédiaire ou rapproché. Notre expert le Dr Olivier Laplace vous apporte les réponses aux questions que vous nous avez posées directement sur E-santé.

Hiver : astuces anti-froid !

L’hiver arrive et comme chaque année, vous redoutez le froid, les intempéries, la grisaille, les épidémies et les jours qui raccourcissent. A cette période, il est  possible de ressentir davantage les effets néfastes du stress, de la fatigue et de la pollution. Heureusement, vous allez pouvoir compter sur de nouveaux alliés santé, des vitamines, au sport et aux objets connectés.

L’activité sportive est-elle sans risque en cas de problème cardiaque ? Trop de sport nuit-il au cœur ? On entend souvent tout et son contraire. Les réponses du Pr Pierre Croisille, directeur adjoint de l’unité de recherche CREATIS (CNRS 5220, INSERM 1206, Université de Lyon, Saint-Etienne), un expert de l’imagerie fonctionnelle cardiaque et musculaire dans les sports d’endurance.

L’activité sportive dévoile chaque jour davantage son lot de bienfaits pour la santé. Elle aide à combattre la maladie dès l’annonce du diagnostic, et se pose désormais non plus en simple « soin de support » (selon la définition de l’INCa*) mais en véritable maillon constitutif des thérapies : la Haute Autorité de Santé a reconnu en 2011 l’activité physique et sportive comme une « thérapeutique non médicamenteuse ». L’enquête nationale Podium (octobre 2016) lancée par la fédération CAMI Sport et Cancer, qui s’adressait aux patients et aux soignants, vient de livrer ses précieux enseignements sur les conditions d’accès à l’activité physique et sportive en cancérologie. Nous avons recueilli les conseils du  Dr Mahasti Saghatchian, médecin cancérologue spécialiste du cancer du sein à l’Institut Gustave Roussy, mis en images par notre partenaire Macadam Tonic.

Si l’activité physique régulière et modérée entretient l’organisme, entraîne le cœur, chasse le stress et protège de certains comportements à risque, la pratique d’une activité sportive en excès semble, à l’inverse, augmenter le risque d’une consommation d’alcool problématique.

18 % des jeunes Français sont trop gros et 4% sont carrément obèses. Nos enfants ont de plus en plus tendances à prendre trop de poids.

Pourquoi ? Et comment empêcher votre enfant ou votre ado de trop grossir ? Une remise en question s’impose probablement afin de mieux gérer intendance familiale, télé, smartphone et activité physique. On fait le point.

De nombreux sports peuvent entrainer ou révéler une incontinence urinaire chez les femmes. Zumba, trail ou tout simplement jogging et gym, font partie des sports à risque, en raison des efforts répétés, des sauts et des pressions intra-abdominales qu’ils exercent. Faut-il abandonner le sport pour se protéger de l’incontinence ? Le Dr Gaëlle Fiard, Présidente de l’Association française des urologues en formation nous apporte des réponses.

Accro au mobile, réseaux sociaux, tablettes…  et envie ou besoin de déconnexion, d’un vrai break, garanti zéro réseau et 100% détente ? Voici quelques idées de cures dédiées à la « détox digitale » pour retrouver le calme, la paix de l’esprit… et la vraie vie !

Nous vivons la moitié de notre temps éveillé au travail. Si certains métiers procurent aux travailleurs la juste dose d’activité physique quotidienne nécessaire à leur santé  - extraction et transformation des matières premières, manutention, usinages, métiers physiques, efforts corporels divers… - il faut bien reconnaître que les métiers du secteur tertiaire, ceux des entreprises de services, qui se satisfont d’un bureau, d’une chaise, d’un ordinateur et d’un téléphone pour l’accomplissement des tâches requises, n’offrent à leurs actifs que la perspective de la sédentarité pourvue des  facteurs de risques pour la santé qu’elle engendre. Les politiques RSE (responsabilité sociale de l’entreprise) établissent désormais un lien entre le sport, la santé et le mieux-être des collaborateurs, et pointent  ses vertus sur les plans managérial ou économique. Alors, comment bouger au bureau, en attendant les plans d’envergure que nous promettent les patrons ?  Nicolas Bertrand, kinésithérapeute et ostéopathe, co-fondateur de la méthode Macadam Tonic, nous a préparé sur mesure quelques exercices simples et efficaces.

L’âge, la grossesse, l’obésité, certains sports et métiers favorisent l’incontinence urinaire chez la femme. La génétique aussi, qui compte pour près de 40% dans ce risque. Quelques gènes ont été identifiés mais le dépistage génétique des femmes à risque de troubles de la statique pelvienne -incontinence urinaire et prolapsus uro-génital- n’est pas à l’ordre du jour. En attendant, comment limiter le risque de fuites urinaires ?

Comment concilier activité physique et farniente ? Conseils pour paresseux

Les vacances sont une ode à la paresse, c’est une affaire entendue. Adopter la position horizontale, à la plage, sur un transat au bord de la piscine ou sur son lit pendant la sieste, reste l’activité préférée des vacanciers.  Or, la raison nous impose de ne pas négliger l’activité physique tout au long de notre existence, y compris pendant les périodes de repos. Alors, comment parvenir à concilier les délices du farniente avec les exigences d’une bonne forme physique ? Voici les conseils pour paresseux, en images et en vidéo,  de Nicolas Bertrand, kinésithérapeute et ostéopathe, co-fondateur de la méthode Macadam Tonic.

Lombalgie chronique : conseils et espoirs d’une patiente devenue experte

Sylvie Bouchard revient de loin. Pour continuer à mener une vie "presque" normale, après des chirurgies de la colonne vertébrale à répétition, cette femme lombalgique chronique se bat chaque jour depuis 20 ans. Ses connaissances sur la lombalgie chronique et sa démarche pour aider les autres ont été validées par le diplôme universitaire de "Patient-expert".

Une formidable motivation pour ceux qui souffrent de mal au dos chronique. 

Pages