Voile

Publié par Dr Gérard Porte le Vendredi 22 Mars 2002 : 01h00
Mis à jour le Lundi 02 Juin 2014 : 11h21
-A +A

1. Voile : caractéristiques, particularités

La première nécessité pour pratiquer la voile est de savoir nager.

Nul n'est à l'abri d'une chute du bateau et le gilet de sauvetage peut ne pas être suffisant. Cette discipline, pratiquée en loisir, ne nécessite pas de qualité particulière. Il faut cependant toujours se souvenir qu'elle se pratique en milieu non naturel pour l'homme et en cas de difficulté ou de conditions atmosphériques exigeantes, il est nécessaire de faire preuve d'un esprit d'initiative et de décision rapide tout en sachant rester calme et ne pas se laisser influencer par des non-marins.

Au niveau compétition, les exigences physiques sont nombreuses et il faut alors posséder une bonne condition physique avant de s'embarquer (les efforts physiques sont longs et intenses, les manoeuvres multiples et devant être effectuées rapidement, avec précision et assurance). En haute mer, les compétitions ou même les simples traversées nécessitent des qualités de volonté, de courage, de maîtrise de soi, de coordination, d'analyses (données météorologiques, études des cartes, radar).

Il n'y a pas d'âge limite inférieur ni supérieur pour la pratique de la voile. Les enfants peuvent même être initiés très jeunes sur des bateaux adaptés avec des moniteurs compétents.

2. Bienfaits et contre-indications de la voile

Les bienfaits sont à la fois physiques et psychologiques :

  • Physiques

    Nécessité de fournir un certain nombre d'efforts même en loisir, besoin de qualité de coordination dans les gestes.

  • Pychologiques

    Evasion, aventure, esprit d'initiative et de décision, de responsabilité par rapport au bateau et à ses éventuels partenaires, découverte de paysages invisibles depuis les terres, courage, apprentissage de la vie en communauté, et, au niveau de la compétition : volonté, sens du défi, sens de la confrontation avec un milieu parfois difficile et hostile.

Contre-indications :

En dehors des contre-indications habituelles aux activités physiques et sportives, il n'en existe pas de spécifique particulière concernant la voile. Cependant elle est déconseillée aux sujets victimes du mal de mer ou de vertiges importants.

Guide: 

Publié par Dr Gérard Porte le Vendredi 22 Mars 2002 : 01h00
Mis à jour le Lundi 02 Juin 2014 : 11h21
A lire aussi
Cet été : à faire et à ne pas faire Publié le 31/07/2006 - 00h00

Bain de minuit, baignade des enfants, protection solaire… Quelques conseils pour bien faire. Mais aussi en surf et en planche à voile, en jet-ski et en moto des mers, que faut-il savoir pour pratiquer ces activités en toute sécurité ?

Sports nautiques : avec Prudence ! Publié le 12/07/2004 - 00h00

Un Français sur deux passe ses vacances au bord de l'eau et un tiers pratique des activités nautiques. Or plus de 65% d'entre eux méconnaissent les règles de prudence à respecter lorsqu'on pratique de telles activités.

Aviron Publié le 30/07/2002 - 00h00

L'aviron est la forme sportive de la promenade en barque autrefois appelée canotage. Initialement utilisé comme moyen de transport, se déplacer sur l'eau grâce à des rames est devenu loisir puis sport. L'aviron se pratique sur des bateaux de 1 à 8 rameurs, chaque rameur utilise une ou deux...

Plus d'articles