Les petites blessures des sportifs

Publié par Louise Castillon, journaliste santé le Lundi 12 Janvier 2009 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 04 Mai 2012 : 10h09
-A +A

Sportifs du dimanche ou de haut niveau, l'exercice physique reste toujours un plaisir... qui n'est pas exempt d'accidents qu'il faut savoir anticiper et soigner...

Tendinite, luxation, déchirement musculaire…

Le palmarès des talons d'Achille des sportifs ne manquent pas, les entorses remportant la première place en représentant 25 % des traumatismes les plus fréquents. Les plus jeunes qui pratiquent souvent des sports plus violents sont les premiers touchés par les risques de blessures. Mais si le sport n'est pas sans danger, il reste avant tout un bienfait pour la santé !

Faites le bon choix !

Si vous avez une fragilité au niveau du poignet, vous éviterez d'aller vous inscrire à un cours de tennis… À vous de trouver le sport qui s'accordera avec votre état de santé. Une visite médicale, obligatoire avant de commencer un sport, vous permettra de détecter les contre-indications potentielles. 'Un interrogatoire médical permet de faire le bilan de vos antécédents et de cibler vos faiblesses, intervient le docteur Bruno Sesboüe, responsable du service de médecine du sport au CHU de Caen. Si vous avez plus de 40 ans, un examen d'effort permettra de faire le point sur vos capacités sportives. Un électroencéphalogramme réalisé chez le sujet jeune qui pratique un sport à haut niveau éliminera les risques cardiovasculaires.' Une fois le facteur de santé mis de côté, vous devriez trouver facilement un sport adapté à vos besoins et à vos envies.

Attention à la crampe !

Elle ne dure jamais très longtemps, mais elle fait très mal ! Cette contraction involontaire d'un muscle est le signe que vos muscles manquent d'oxygénation. Le muscle fonctionne grâce aux réserves d'ATP, l'Adénosine-Tri-Phosphate, stockée dans les fibres du muscle qui fabriquent cet ATP en permanence grâce à l'aide de minéraux, de nutriments essentiels, d'eau et d'oxygène. Quand vous maintenez un effort musculaire dans la durée, votre ATP est vite brûlée et votre muscle finit par se bloquer en se contractant. La crampe est son SOS pour vous demander de vous arrêter pour le laisser souffler un peu. Quand votre muscle se retrouve au repos, l'acide lactique qu'il produit n'est plus évacué et s'accumule. Les toxines stagnent et déclenchent des crampes qui surviennent généralement la nuit pour troubler votre sommeil…

Courbatures obligatoires ?

La reprise du sport s'accompagne presque inévitablement de courbatures. Ces douleurs musculaires vous rappellent que vos muscles ont besoin d'exercice régulier et que les contractions que vous leur faites subir soudainement ne sont pas à leur goût. Vos muscles manquent d'oxygénation, provoquant la production d'acide lactique qui favorise les contractions. 'Les courbatures surviennent généralement le lendemain de la séance, explique le docteur Sesboüe. Elles durent généralement 48h pour s'estomper progressivement. Laissez le temps à vos muscles de récupérer et évitez de refaire une séance si vous avez mal. Plus votre entraînement sera assidu, plus les courbatures s'espaceront.' Vous pouvez prendre de l'aspirine en fin de séance pour prévenir les courbatures. Les huiles de massage à l'arnica (Weleda) sont également très efficaces.

Publié par Louise Castillon, journaliste santé le Lundi 12 Janvier 2009 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 04 Mai 2012 : 10h09
Source : Côté santé, décembre 2008.
A lire aussi
Foot : petites et grosses blessures Publié le 25/11/2008 - 00h00

Tout footballeur s'expose à des risques de blessures. Quels sont les traumatismes les plus fréquents chez les footballeurs ? Quels sont leur cause et leur traitement ? Mais aussi, quelle est la durée d'indisponibilité qui en découle et les conséquences à long terme ?

Problèmes du genou Publié le 25/04/2002 - 00h00

Le genou est une articulation complexe associant des éléments osseux (fémur, tibia, péroné, rotule), cartilagineux (surfaces articulaires et ménisques), tendineux et ligamentaires.

Ski : la prévention Publié le 18/02/2004 - 00h00

L'attrait des pistes enneigées ne doit pas faire oublier les risques de fractures et d'entorses. Quelles sont les lésions les plus fréquentes et comment les répare-t-on ? Suivez-le guide…

Strapping Publié le 26/04/2002 - 00h00

Les strappings sont un principe de contention en général réservé aux entorses. Ils permettent d'une part d'effectuer une compression sur l'articulation traumatisée pour diminuer l'oedème, et d'autre part de soulager le ligament qui a été étiré par l'entorse.

Plus d'articles