Peau grasse

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 23 Octobre 2014 : 10h45

Il y a trois types de peau : la peau sèche, la peau normale (ou mixte) et la peau grasse.

La peau grasse résulte d'une surproduction de sébum par les glandes sébacées.

© Istock
PUB

Peau grasse : Comprendre

La peau grasse présente certains avantages : elle est moins sensible aux irritations et aux maladies de la peau (ex. eczéma). D'autre part, selon la croyance populaire (qu'aucune étude scientifique n'a cependant permis d'attester), elle vieillit mieux et se ride moins que les autres types de peau.

Cependant, bien que la peau grasse ne soit pas toujours associée à des lésions d'acné, elle constitue un facteur de risque significatif pour ce problème. Une peau grasse ne constitue pas nécessairement une des causes de l'acné. Il s'agit simplement d'un facteur de risque.

La peau grasse est caractérisée par les signes suivants :

  • points noirs localisés dans l'axe médian du visage (front, nez, menton) ;
  • texture plus épaisse ;
  • dilatation des pores ;
  • aspect luisant ;
  • peut s'accompagner de boutons rouges (acné).
PUB

Peau grasse : Causes

Hérédité

Changements hormonaux

À l'adolescence, les variations hormonales contribuent à stimuler la production de sébum. A noter que les nouveau-nés ont parfois la peau grasse à la naissance et pendant les premiers mois de leur vie sous l'effet des hormones maternelles.

Acné rosacée

Mieux connue sous le nom de couperose, l'acné rosacée entraîne parfois une surproduction de sébum, surtout au niveau du nez.

Troubles endocriniens

La peau grasse est souvent due à un surplus d'hormones mâles. Elle s'accompagne également d'autres symptômes : forte pilosité, voix grave, tendance particulière à l'obésité. Cela peut se rencontrer aussi bien chez la femme que chez l'homme.

Environnement

Les milieux chauds et humides favorisent la surproduction de sébum.

Maladies neurologiques

Sans qu'on en connaisse vraiment les raisons, certaines maladies neurologiques, comme l'épilepsie et la maladie de Parkinson, s'accompagnent parfois d'une peau grasse.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 23 Octobre 2014 : 10h45
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005.
A lire aussi
AcnéPublié le 03/09/2001 - 00h00

L'acné vulgaire est la forme la plus courante d'acné connue....

Acné de l'adulte : que faire pour en finir ?Publié le 09/01/2018 - 17h10

Boutons, pustules, infections… 15 millions de personnes se battent contre l'acné en France. Cette maladie de peau est la première cause de consultation chez le dermatologue. Au-delà des bourgeons, elle a un vrai retentissement psychologique à l'âge adulte. Voici les solutions pour s'en...

Acné à l’âge adulte : comment s'en débarrasser ?Publié le 08/03/2012 - 15h46

Quand on s’en croit débarrassé(e)…, les boutons reviennent ! L’acné ne concerne (malheureusement) pas que les adolescents. En effet, environ une femme sur trois, âgée de 25 à 40 ans, serait aussi affectée par cette gênante pathologie cutanée. Quelles sont les causes de l’acné...

Acné et adolescence : comment bien vivre son traitement ?Publié le 23/02/2016 - 12h16

A l’adolescence, de nombreux changements déstabilisants se produisent et le regard des autres a une importance capitale… Pas facile dans ce contexte d’être serein avec de l’acné sur le visage. Alors quels sont les bons gestes qu’un ado doit adopter pour éviter les boutons et les...

Plus d'articles