Mon enfant est constipé

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 29 Janvier 2003 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 21 Août 2014 : 16h18
-A +A
Le terme de constipation est devenu subjectif. Il faut bien différencier l'affection occasionnelle de la constipation chronique, qui elle nécessite une consultation chez le médecin. Sinon, voici quelques repères et conseils pour déconstiper.

Constipation chez l'enfant : définition et symptômes

Il faut savoir que le transit intestinal est très variable d'un enfant à un autre, et même d'un jour à l'autre.

On parle de constipation lorsque les selles d'un enfant sont rares, dures (de petites boules très sèches) et difficiles à émettre (il pousse, hésite, se retient, a du mal du fait de la dureté et de la sécheresse des selles).

En règle générale, un enfant est constipé s'il va à la selle moins d'une fois par jour avant l'âge de 1 an, moins d'une fois tous les deux jours entre 1 et 4 ans et moins de trois fois par semaine au-delà.

Les causes de la constipation chez l'enfant sont souvent diététiques

Dans les pays industrialisés, nous consommons bien trop d'aliments sans résidus et pauvres en fibres végétales (viandes, pâtes, féculents). Facilement digérés, ils réduisent la quantité de selles et freinent leur progression dans l'intestin. Les enfants sont donc souvent constipés du fait de leur alimentation.

En cas de cause essentiellement diététique :

  • proposez-lui très souvent de boire de l'eau, de temps en temps un jus de fruits frais sans sucre ou du commerce, 100 % jus de fruits ;
  • donnez-lui au minimum à chaque repas un légume vert ou une crudité ; un fruit cuit ou deux fruits crus ;
  • de temps en temps des légumes secs ou des épinards ;
  • alternez pain complet et pain blanc ;
  • donnez-lui du lait ou des produits laitiers peu sucrés ;
  • de temps en temps proposez-lui des pruneaux cuits ou de la rhubarbe en compote peu ou pas sucrés ;
  • évitez les sucreries, les boissons sucrées, les sirops et le chocolat ;
  • évitez le riz, excepté le riz complet ;
  • et enfin, évitez la banane, le coing et les carottes cuites.

Si ces mesures sont insuffisantes, il faut consulter un médecin. Il pourra proposer certains médicaments accélérant ou favorisant le transit intestinal.

A savoir :

La constipation peut aussi avoir pour origine un enfant qui refuse d'aller aux toilettes : activité passionnante qui le retient, timidité à l'extérieur, peur de toilettes non adaptées, méthode d'acquisition trop rigoureuse…

Dans tous les cas, un enfant constipé qui souffre doit être traité.

Il faut en effet savoir que la majorité des douleurs de l'enfant sont liées à une constipation.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 29 Janvier 2003 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 21 Août 2014 : 16h18
Source : Diarrhées, constipations et douleurs abdominales de l'enfant, C. Maurage, Ed Doin, coll Conduites. La constipation chez l'enfant, Le Luver et Charritat, Ed Vigot.
A lire aussi
La constipation n'est pas une fatalité ! Publié le 31/07/2000 - 00h00

Si elle est banale par sa fréquence, la constipation, qui concerne en majorité les femmes, peut être très gênante dans la vie quotidienne. Elle est rarement liée à une maladie sous-jacente ou à une lésion du tube digestif, qu'il faut néanmoins rechercher en cas d'apparition soudaine ou...

Plus d'articles