Mettez-vous au point sur le vocabulaire sexuel masculin

Publié par Dr Catherine Solano le Mardi 18 Février 2003 : 01h00
Mis à jour le Lundi 15 Décembre 2014 : 16h46
Les mots de l'amour, certains sont bien connus et d'autres moins usités. La richesse de votre vocabulaire révèle à la fois votre intérêt et vos connaissances ! Testez-vous, et éventuellement, étendez un peu votre savoir !

La couronne perlée, c’est quoi ?

Il s’agit de petits points blancs pouvant former une couronne autour du gland. Ce phénomène est normal et apparaît souvent en fin de puberté ou à l’âge adulte. Il ne s’agit donc pas d’une maladie à traiter. Cela n’a aucune conséquence néfaste.

Les glandes de Cowper, c’est quoi ?

Ce sont des glandes masculines qui fabriquent un fluide transparent. Ce fluide est excrété lors d’une érection et sort du pénis par l’urètre. Il a pour effet de servir de lubrifiant pour le rapport sexuel car il apparaît au début de l’érection, donc avant l’éjaculation.

Les bourses, ça correspond à quoi ?

Les bourses, c’est la peau qui recouvre les deux testicules. Leur nom a sans doute été choisi parce qu’elles renferment quelque chose de précieux que l’on appelle parfois « les bijoux de famille » !

L'albuginée, où se trouve-t-elle ?

L’albuginée se trouve dans le pénis, autour des corps érectiles dits « caverneux ». Il s’agit d’une membrane épaisse qui permet aux tissus gonflés de devenir rigides, élément indispensable pour une relation sexuelle.

Le méat urétral, ça correspond à quoi ?

C’est l’ouverture de l’urètre, méat signifiant « ouverture » et urétral « lié à l’urètre ». L’urètre est le tube conduisant l’urine depuis la vessie jusqu’à l’extérieur du corps. C’est donc l’ouverture par laquelle sort l’urine ou le sperme.

Le corps spongieux, où se trouve-t-il ?

Le corps spongieux est un corps érectile. Il est situé sous le pénis en érection et il a pour particularité de ne pas être rigide pendant l’érection. Il garde une consistance spongieuse, même lorsqu’il est gonflé, d’où son nom.

L'orgasme chez l'homme, c'est quoi ?

L’orgasme est souvent confondu avec l’éjaculation. Or, orgasme et éjaculation sont deux choses différentes. L’orgasme est la réaction du corps qui produit des contractions rythmiques involontaires. Elle ne provoque pas systématiquement une éjaculation, même si, bien sûr, c’est le plus souvent le cas. Un homme peut très bien avoir un orgasme sans éjaculation ou une éjaculation sans orgasme…

La testostérone, c'est l'hormone mâle, mais encore, à quoi sert-elle ?

La testostérone est une hormone qui, au moment de la puberté, fait pousser les poils, muer la voix et stimule les changements de la zone sexuelle. Elle stimule aussi le désir sexuel et les fantasmes. Et elle présente ces effets chez les hommes… et chez les femmes.

L'onanisme, c'est quoi ?

L’onanisme est un mot qui signifie masturbation, mais qui est bien moins utilisé. Il vient d’Onan, personnage de la bible qui refusait de donner un enfant à sa belle-sœur, veuve de son frère. Pour cela, il éjaculait à l’extérieur lors de relations sexuelles avec cette belle-sœur. Onan pratiquait donc plutôt le retrait que la masturbation, mais son nom a pourtant été associé à la masturbation !

Une perversion sexuelle, c'est quoi ?

Une perversion existe lorsque l’objet du désir et de l’excitation (ce qui déclenche l’excitation sexuelle) ne se situe pas dans un contexte relationnel où l’autre est un sujet, mais où l’objet du désir devient inhabituel. Par exemple, le fétichisme (l’objet sexuel est un objet), la zoophilie (l’objet sexuel est un animal), la pédophilie (l’objet sexuel est un enfant), l’exhibition, le voyeurisme, le sadomasochisme (l’objet sexuel est situationnel), etc. Certaines perversions sont réprouvées par la loi et d’autres non lorsqu’elles sont pratiquées entre personnes adultes consentantes. Les perversions sont aujourd’hui qualifiées de paraphilies.

Publié par Dr Catherine Solano le Mardi 18 Février 2003 : 01h00
Mis à jour le Lundi 15 Décembre 2014 : 16h46
A lire aussi
Les troubles de la sexualité masculinePublié le 08/01/2002 - 00h00

Les troubles de la sexualité masculine sont fréquents et plus ou moins graves selon leur fréquence et les répercussions psychologiques qu'ils provoquent. Quand ils posent de vrais difficultés, il devient alors important de déterminer leur origine afin de pouvoir y remédier.

Les fluides sexuels : des liquides organiques très précieuxPublié le 25/10/2005 - 00h00

Notre corps fabrique quantité de liquides différents. Chacun d'entre eux a un ou plusieurs rôles très précis à jouer. Quand on l'étudie cela d'un peu plus près, un fluide qui paraissait parfaitement banal, voire repoussant, nous apparaît comme un liquide très précieux. C'est pourquoi il...

Plus d'articles