Comment respire le sexe masculin ?

Publié par Dr Catherine Solano le Mercredi 25 Juin 2003 : 02h00
Mis à jour le Mardi 22 Avril 2014 : 14h59
Le sexe masculin, comme tous les organes du corps, a besoin d'oxygène. Et ce sont des artères qui le lui apportent. Mais c'est seulement lors de l'érection que ces corps érectiles reçoivent cet oxygène indispensable. Au repos, ils ont tendance à s'asphyxier !

Pour obtenir une oxygénation suffisante, le pénis a besoin de 6 heures d'érection par 24 heures !

Cela vous paraît beaucoup ? C'est pourtant ce qui se passe chez tous les hommes. Car le pénis respire surtout la nuit, la majeure partie des érections durent plusieurs heures et se produisent pendant le sommeil.

Ainsi, un homme souffrant de problèmes d'érection dus à une peur de l'échec conserve une excellente oxygénation du pénis la nuit. Un homme qui fait beaucoup l'amour y ajoute une oxygénation supplémentaire… à condition qu'il n'en profite pas pour fumer !

Il en résulte qu'un homme privé d'érection pendant un moment, suite à l'effet secondaire d'un médicament, à une chirurgie de la région sexuelle, à des artères endommagées ou toute autre raison, voit son pénis manquer d'oxygène. Mal irrigué, il souffre et ses tissus, normalement très élastiques, vont avoir tendance à se rétracter, se fibroser. Il deviendra de moins en moins souple, de moins en moins capable d'une érection correcte.

C'est pourquoi, depuis quelques années, les chirurgiens urologues proposent à leurs patients opérés de la prostate des séances d'injection de produit dans la verge pour déclencher des érections artificielles qui permettent d'apporter une bouffée d'oxygène à cet organe pour le maintenir en forme jusqu'au moment de reprendre une vie sexuelle.

De même, un homme qui sent la qualité de ses érections devenir problématique ne devrait jamais hésiter à prendre un médicament facilitateur de l'érection. En effet, au-delà de l'effet recherché (faire l'amour tout simplement), ils ont aussi comme avantage de permettre aux tissus érectiles de bien s'oxygéner pour rester parfaitement fonctionnels.

Publié par Dr Catherine Solano le Mercredi 25 Juin 2003 : 02h00
Mis à jour le Mardi 22 Avril 2014 : 14h59
A lire aussi
L'angine du pénis, ça existe !Publié le 26/06/2006 - 00h00

Le pénis, organe masculin, souffre lui aussi de problèmes de santé divers. L'angine de pénis existe. Elle ne ressemble absolument pas à l'angine de gorge, mais à l'angine de poitrine…

Dysfonctionnement érectile (ou impuissance sexuelle)Publié le 06/09/2001 - 00h00

Le terme " impuissance " n'est plus guère utilisé par les médecins. Ceux-ci parlent plutôt de troubles d'érection ou de dysfonctionnement érectile, expressions qui font référence à l'incapacité d'obtenir et de maintenir une érection suffisamment rigide pour avoir une activité sexuelle...

Tabac et sexualité ne font pas bon ménage !Publié le 14/04/2009 - 00h00

Si fumer rendait autrefois séduisant, avec une image très glamour des fumeurs au cinéma, cela devient de moins en moins vrai, tant l'image du tabac devient négative. Les fumeurs souffrent de mauvaise haleine, de dents jaunes, d'essoufflement. Quand on sait en plus qu'en amour, ils sont loin...

Plus d'articles