La mammographie numérique : des atouts exceptionnels !

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 20 Novembre 2000 : 01h00
-A +A
Une nouvelle technique de diagnostic du cancer du sein, la mammographie numérique, devrait se développer dans les toutes prochaines années. Avec l'informatique comme atout, ce type d'imagerie apporte une aide fiable et de grande qualité pour le dépistage de ce cancer. Par ailleurs, les conditions d'examen des patientes en sont améliorées.

La mammographie digitalisée (le Senograph 2000 D) est une nouvelle technique d'imagerie qui permet par l'intermédiaire de l'informatique d'apporter une aide clinique sans précédent au diagnostic du cancer du sein. Ses atouts : une visualisation instantanée, une meilleure qualité et une grande fiabilité.

A partir d'une image obtenue par rayon X, elle utilise une lecture électronique et au lieu de la restituer sur un film, la transmet directement sur l'écran d'un ordinateur à haute résolution. Sensibilité et spécificité sont ainsi accrues, mais cette technique offre également la possibilité de mémoriser les images, de les manipuler et de les intégrer dans des programmes d'analyse. Elle permet ainsi d'améliorer les chances de dépister un cancer du sein en affinant l'image et en diminuant les facteurs de variabilité. De plus, sa capacité à détecter les objets à faible contraste permet de maintenir une dose de radiation à un niveau réduit. Dans 90% des cas cette méthode découvre une petite tumeur non palpable dans des zones de tissus dense, invisible en mammographie traditionnelle, permettant ainsi une prise en charge très précoce.

En pratique, cet appareil rend moins douloureuse la compression du sein, diminue de 50% la durée de l'examen et réduit les doses de radiation. Toutefois, cette technique est encore très peu disponible : sur 2.500 mammographes on dénombre moins de 10 appareils numériques. Un rapport de 1 pour 3 devrait néanmoins être atteint d'ici deux à cinq ans.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 20 Novembre 2000 : 01h00
Source : Crown Lancet, 200, 355 : 1797-1800.
A lire aussi
Curiethérapie Publié le 19/08/2010 - 14h57

La curiethérapie à haut débit de dose (CHDD) est une forme révolutionnaire de radiothérapie qui permet d'exposer le tissu tumoral à une forte dose de radiation de manière temporaire. Grâce à des images obtenues par scanner et fluoroscopie, on utilise un bronchoscope pour positionner un...

Survivre au cancer du poumon : la piste du scanner spiralé Publié le 16/01/2006 - 00h00

Pourquoi le cancer du poumon reste-t-il le plus meurtrier ? Face à l'impuissance des traitements, quels sont les moyens de diagnostic ? Une radiographie annuelle du thorax permet-elle un dépistage précoce ? Si oui, pourquoi le nombre de décès ne diminue-t-il pas ? Quelle est la place du scanner...

Plus d'articles