La lipolyse laser corrige les volumes et le relâchement cutané

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 24 Août 2009 : 02h00
Il est possible d'amincir certaines zones et de retendre la peau en même temps. C'est ce que propose la lipolyse laser. Évidemment, cette technique peut aussi être utilisée contre le simple relâchement cutané, au niveau de l'ovale du visage par exemple, de la face interne des bras, de l'abdomen, au-dessus des genoux, etc. Le point avec le Dr Catherine de Goursac*, médecin esthétique.

Quel est le principe de la lipolyse laser ?

Dr Catherine de Goursac : Le principe de la lipolyse laser est de détruire certaines cellules par la chaleur. Un nouvel appareil est aujourd'hui disponible qui conjugue deux longueurs d'ondes (1064 nm et 1320 nm), lesquelles ont des fonctions un peu différentes. L'une, celle qui correspond à une longueur d'ondes de 1064 nm, est particulièrement efficace sur le relâchement cutané et un peu moins sur le volume. L'autre longueur d'ondes est inversement plus efficace sur le volume et moins sur le relâchement cutané. Autrement dit, en combinant ces deux longueurs d'ondes différentes, on peut vraiment personnaliser le traitement.

Par exemple, lorsqu'une zone est très ronde et sans relâchement cutané, on va davantage utiliser la longueur d'ondes de 1320 nm. En cas de relâchement cutané important, on inverse la proportion en privilégiant l'autre longueur d'ondes.

Enfin, cet équilibre entre les deux d'ondes peut varier chez une même personne au fur et à mesure de la séance.

Quelles sont les indications de la lipolyse laser ?

Dr Catherine de Goursac : Les indications sont nombreuses. Citons les principales.

  • Les petites surcharges avec un certain degré de relâchement cutané se prêtent bien à la lipolyse laser. Jusque vers 30-35 ans, la lipoaspiration est parfaitement adaptée pour faire disparaître les surcharges graisseuses. En revanche, au-delà de cet âge, en raison d'un certain degré de relâchement cutané, il est préférable de recourir à la lipolyse laser. Cette technique étant par ailleurs beaucoup plus légère (ambulatoire, aiguille très fine, reprise immédiate des activités quotidiennes à la fin de la séance), elle est souvent préférée par les patients.

La lipolyse laser se prête également très bien au traitement des surfaces qui présentent un simple relâchement cutané comme le dos, la face interne des bras, la partie supérieure de l'abdomen ou inférieure en cas de cicatrice de césarienne par exemple, la partie supérieure du genou, la face interne des cuisses. Mais on peut aussi traiter l'ovale du visage avec un effet de rajeunissement important en peu de temps.

Les situations dans lesquelles la lipoaspiration est contre-indiquée, c'est-à-dire sur les zones devenues très fibreuses suite à de multiples chirurgies.

Les zones à risque hémorragique car le laser a l'avantage de travailler à des longueurs qui coagulent le sang.

  • En complément d'une lipoaspiration afin de corriger les imperfections en volume et en relâchement cutané. Dans cette indication, la lipolyse permet d'uniformiser.

Le laser donne également des résultats contre l'hyperhidrose axillaire (transpiration excessive) ou pour rétracter des zones de tatouages.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 24 Août 2009 : 02h00
A lire aussi
Lipolyse : solution miracle contre la cellulite ?Publié le 28/05/2007 - 00h00

La lipolyse, une technique qui repose sur l'injection de phosphatidylcholine, permet de détruire les cellules graisseuses mal placées. Est-ce une solution miracle contre la cellulite, la culotte de cheval ? Non. Le Dr Catherine de Goursac* précise bien que cette technique ne s'adresse qu'à des...

La carboxythérapie au secours du relâchement cutané Publié le 20/07/2009 - 00h00

La carboxythérapie est une technique très ancienne utilisée pour réoxygéner les tissus endommagés (ulcère de la peau, artérite des membres inférieurs...). Ses indications sont aujourd'hui étendues à de nouvelles problématiques purement esthétiques : le relâchement cutané. Le point sur...

Plus d'articles