Les 5 maladies les plus fréquentes des femmes à 40 ans

Publié par Océane Redon, journaliste santé le Vendredi 22 Décembre 2017 : 16h38

Ce n'est pas à 40 ans qu'il faut se négliger mesdames ! Au contraire, les premières maladies chroniques font leur apparition, les soucis gynécologiques aussi... Retour sur les maladies à surveiller et sur la manière de rester en bonne santé.

© Istock
PUB

Diabète : un excès de sucre dans le sang

PUB

Si "40 ans n’est pas un âge où se déclarent le plus de pathologies", selon Evelyne Chartier, médecin généraliste membre du Syndicat des médecins libéraux, les femmes doivent tout de même adopter de nouvelles habitudes pour vieillir en bonne santé.

Car certaines maladies découlent de leur mode de vie : "Mauvaise alimentation et obésité conduiront au diabète vers 45 ans." Cette maladie est caractérisée par une hyperglycémie  chronique, soit un excès de sucre dans le sang.

Il faut donc "faire attention aux apports sucrés dans les sodas et les boissons alcoolisées, arrêter le grignotage, augmenter l’apport en fibres."

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publié par Océane Redon, journaliste santé le Vendredi 22 Décembre 2017 : 16h38
PUB
PUB
A lire aussi
La BPCO, vous touche de plus en plus mesdames !Publié le 08/02/2010 - 00h00

Oui, la BPCO, ou broncho-pneumopathie chronique obstructive, touche de plus en plus de femmes. Non, ce n'est pas une maladie très sexy. Entre toux, crachats, anxiété et dépression, la BPCO n'exacerbe pas vraiment la féminité. Alors un conseil Mesdames, luttez contre cette maladie et mettez...

BPCO de la femme, une maladie qui cache bien son jeuPublié le 22/06/2017 - 16h14

BPCO, ces quatre lettres désignent une maladie grave des bronches qui peut conduire à l’insuffisance respiratoire. Mais lorsque l’on pense Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive, l’image stéréotypée qui nous vient à l’esprit est celle de l’homme âgé, ancien fumeur. Or, les...

Arrêter de fumer après 50 ans : est-ce que ça vaut encore le coup ?Publié le 17/03/2014 - 09h15

Il n’y a pas d’âge pour arrêter de fumer.Le plus tôt sera le mieux, mais même passé un certain âge, les bénéfices sont immédiats et très conséquents.Une étude montre qu'arrêter de fumer après son soixante-dixième anniversaire est encore bénéfique... Alors après 50 ans, vous avez mille raisons en plus !...

Tabac : connaissez-vous vraiment tous les risques ?Publié le 11/09/2006 - 00h00

Le tabac est responsable chaque année du décès de 66.000 Français. Il est aussi à l'origine d'une longue liste de cancers, le cancer du poumon arrivant en tête, de maladies cardiovasculaires et de maladies respiratoires. Et pourtant, 40 % des Français à l'âge adulte fument.

Plus d'articles