Grippe : deux premières régions françaises en phase pré-épidémique

Publié par Audrey Vaugrente, journaliste santé le Jeudi 07 Décembre 2017 : 11h11

L'épidémie de grippe se prépare en France. La circulation du virus augmente sur l'ensemble du territoire. Comme en 2016, l'infection touche surtout les plus âgés.

© Autre

Le froid s'installe durablement, et les virus en profitent. D'après le dernier bilan de Santé publique France, la grippe se propage de plus en plus dans le pays. Deux régions sont même entrées en phase dite pré-épidémique : l'Île-de-France et la Nouvelle-Aquitaine.

Pour l'heure, les autorités sanitaires dénombrent 54 consultations pour syndrome grippal sur 100 000 habitants. Les indicateurs se situent encore loin du seuil épidémique, fixé à 175 cas pour 100 000 habitants. Mais ils marquent tout de même une hausse régulière depuis le lancement de la surveillance, début octobre.

Si cette dynamique se poursuit, une épidémie précoce pourrait se déclarer, comme en 2016. Ça n'est d'ailleurs pas le seul point commun que partage la tendance avec l'année précédente. Les seniors sont, cette fois encore, davantage malades que les jeunes. L'âge moyen des patients est de 54 ans, d'après Santé publique France.

Les passages aux urgences sont en hausse par rapport à la semaine passée. Un peu plus de 800 individus se sont présentés dans un tel service et 77 ont dû être hospitalisées. Et des formes graves de la grippe se manifestent déjà.

La vaccination impopulaire

Depuis début octobre, 19 patients ont été admis en réanimation à cause d'une forme compliquée de l'infection. Une petite moitié de ces personnes était âgée de plus de 65 ans. Sans surprise, les malades qui nécessitent une assistance respiratoire présentent presque tous un facteur de risque connu - comme l'obésité, la grossesse ou une maladie chronique.

La vaccination devrait, comme chaque année, avoir peu d'effet sur la courbe de l'épidémie de grippe. Le statut est patients hospitalisés n'était pas précisé dans la plupart des cas. Mais parmi ceux qui ont répondu aux questions des soignants, trois quarts n'avaient pas reçu l'injection préventive.

Se vacciner figure pourtant parmi les recommandations officielles pour se prémunir contre la grippe. Un délai de 15 jours est nécessaire afin d'obtenir une protection, d'où l'importance de s'immuniser avant l'épidémie.

Les mesures barrière doivent aussi être scrupuleusement respectées : se laver les mains, éviter le contact avec les personnes infectées, porter un masque en cas de symptômes suspects et aérer son logement 10 minutes par jour.

Le vaccin expliqué en vidéo

Publié par Audrey Vaugrente, journaliste santé le Jeudi 07 Décembre 2017 : 11h11
Source : Bulletin épidémiologique grippe, semaine 48. Saison 2017-2018.
A lire aussi
Grippe : alerte rouge en Ile-de-France !Publié le 14/12/2017 - 09h55

Selon le dernier bulletin de Santé publique France du 13 décembre, la grippe se multiplie en France et le seul épidémique est franchi en Ile-de-France. Huit autres régions de France sont en alerte jaune. 

Grippe A : vaccination et polémiquesPublié le 02/11/2009 - 00h00

La vaccination contre la grippe A a débuté dans les hôpitaux. Elle s'adresse actuellement en priorité aux professionnels de santé et aux femmes enceintes. Mais prochainement, le reste de la population sera invité à se faire vacciner contre la grippe A, elle aussi. La mise en oeuvre du plan...

Profitez de la vie, évitez la grippePublié le 15/10/2003 - 00h00

Le vaccin contre la grippe est disponible depuis le 23 septembre dans les pharmacies au tarif de 6,28 euros*. Sa composition est identique à celui de l'année dernière. Selon les experts, l'épidémie sera beaucoup plus sévère cette année.

La grippe : fin d’une épidémie modéréePublié le 28/04/2016 - 13h35

Le dernier Bulletin de l’Institut de veille sanitaire (InVS) annonce la fin de l’épidémie de la grippe saisonnière. Particulière tardive cette année, elle a eu aussi la particularité d’être d’une intensité modérée.

Plus d'articles