Faire du sport pour garder toute sa tête et éviter Alzheimer

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 23 Janvier 2006 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 22 Avril 2016 : 15h11
-A +A

L'une des meilleures façons d'éviter de perdre la mémoire avec l'âge, voire d'éviter une maladie d'Alzheimer est de faire du sport. À partir de quel âge ? Quel sport ? A quelle fréquence ? Comment cela marche ? Il devient possible de répondre à ces questions.

À tout âge, c'est la régularité qui paye

Faire du sport, ou tout du moins garder une activité physique suffisante, est excellent pour la tête. Plusieurs études ont même montré que c'était une excellente manière de diminuer le risque de souffrir de la maladie d'Alzheimer. Une étude récente permet maintenant de mieux cerner ce qu'il faut faire. Cette étude qui a suivi 1.740 personnes âgées de plus de 65 ans pendant 6 ans a révélé que :

- le plus important est la régularité, au moins trois fois par semaine ;

- il n'y a pas d'âge pour s'y mettre, c'est toujours efficace ;

- la marche est une activité performante au même titre que la course, la natation, l'aquagym, le stretching, etc.

Ainsi, ceux qui ont suivi ces préceptes, ont vu sur six ans leur risque de démence se réduire de 30 à 40%. Cela vaut le coup !

Comment cela marche ?

Reste la question de savoir comment expliquer de tels résultats. La réponse tient en un mot : «Neurogenèse». Pendant très longtemps, on a considéré que les neurones étaient fabriqués une fois pour toutes et que nous avions un stock à la naissance qui diminuait inexorablement avec l'âge. Heureusement, cette vision plutôt pessimiste est fausse : notre cerveau est capable de fabriquer de nouveaux neurones, c'est ce que l'on appelle maintenant la neurogenèse. Cette neurogenèse concerne principalement deux zones du cerveau : le bulbe olfactif et l'hippocampe. Or l'hippocampe est une toute petite zone clé à la base du cerveau : elle est le siège de la mémoire des faits récents. La grande question est donc maintenant de savoir comment stimuler cette neurogenèse... La façon la plus directe est d'augmenter le flux sanguin intra cérébral et c'est ce que nous faisons à chaque fois que nous augmentons notre activité physique. Cela explique pourquoi le sport est si bon pour la tête. Une autre explication est que la pratique d'un sport stimule notre système immunitaire qui est lui-même indispensable à la neurogenèse... Bref, vous l'avez compris, les arguments sont de plus en plus nombreux pour ne pas rester cloué dans son fauteuil et encore moins au lit !

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 23 Janvier 2006 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 22 Avril 2016 : 15h11
Source : Larson E.B., Annals of Internal Medicine, 17 janvier 2006.
A lire aussi
Prévenir la maladie d'Alzheimer, c'est possible ! Publié le 10/05/2006 - 00h00

La maladie d'Alzheimer n'est pas une fatalité. Aujourd'hui, on sait comment mettre toutes les chances de son côté pour l'éviter. Et ce n'est pas seulement une histoire d'hygiène de vie… Le point avec e-sante.fr et le Dr Philippe Presles, co-auteur du livre «Prévenir».

Stress et vieillissement Publié le 30/07/2001 - 00h00

Nous sommes tous soumis au stress. Selon la façon dont on le supporte il peut devenir ami ou ennemi, mais le stress est avant tout un phénomène naturel. Biologiquement, il s'agit d'un processus physiologique qui permet de stabiliser les fonctions vitales de l'organisme, selon un système de...

Sport et santé : 10 règles à connaître Publié le 25/11/2011 - 12h12

Quel type de sport, à quelle dose et à quel moment de la journée ? La fatigue ou une maladie chronique représente-t-elle une contre-indication à la pratique sportive ? Les boissons pour sportifs sont-elles bénéfiques à tous ? Testez vos connaissances pour être sûr que votre pratique...

Plus d'articles