Dernier appel à la vaccination contre la grippe

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 10 Décembre 2010 : 14h44
Mis à jour le Vendredi 10 Décembre 2010 : 14h44

Une réticence depuis la polémique liée à la grippe A H1N1 et un retard de l’épidémie de grippe saisonnière, contribuent à expliquer en partie le faible nombre de Françaisvaccinés depuis le début de l’hiver.

© Fotolia

Grippe : nous sommes bien en dessous du seuil épidémique

Selon les données des réseaux de surveillance Grog (Groupes régionaux d’observation de la grippe) et Sentinelles, avec 53 cas de grippe pour 1000.000 habitants, nous sommes en dessous du seuil épidémique (161 pour 1000). Ceci dit, le virus circule dans un nombre croissant de régions, notamment dans la moitié nord de la France.

Selon l’Assurance maladie, le taux de sujets vaccinés contre la grippe saisonnière est pour l’instant en baisse de 15% par rapport à l’hiver dernier. A ce jour, 5,5 millions de vaccins ont été remboursés.

Il est encore temps de se faire vacciner et la vaccination reste vivement recommandée aux personnes fragiles et à risque de complication de la grippe.

PUB

Rappel concernant la vaccination contre la grippe

Le vaccin est recommandé aux personnes de plus de 65 ans, aux patients atteints d’une affection de longue durée (ALD)*, souffrant d’asthme ou de broncho-pneumopathie obstructive (BPCO). Il est également conseillé à tous ceux qui veulent éviter une incapacité de travail liée à une grippe (étudiants, salariés, mères de famille), et femmes désireuses d’avoir un enfant ou enceintes de plus de 3 mois (la grippe saisonnière augmente le risque de fausse couche).

* Liste des ALD ouvrant droit au remboursement du vaccin : maladies cardiovasculaires, diabète de type 1 et 2, drépanocytose, formes graves des affections neurologiques et musculaires (dont myopathies), épilepsie grave, mucoviscidose, néphropathies chroniques graves et syndromes néphrotiques primitifs, maladies respiratoires chroniques, infection par le virus de l'immunodéficience humaine et déficit immunitaire primitif nécessitant un traitement prolongé.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 10 Décembre 2010 : 14h44
Mis à jour le Vendredi 10 Décembre 2010 : 14h44
Source : Bulletin des réseaux Grog (Groupes régionaux d’observation de la grippe) et Sentinelles, 8 décembre 2010.  
PUB
PUB
A lire aussi
Grippe 2007-2008 : l'épidémie sera relativement forte Publié le 22/10/2007 - 00h00

Selon les projections, la grippe pourrait toucher quelque 4 millions de Français cet hiver, soit deux fois plus que l'année dernière. Il faut donc s'attendre à une épidémie de grippe relativement forte. Les personnes fragiles, ainsi que tous ceux qui ne souhaitent pas se retrouver cloués au...

Épidémie : le vaccin contre la grippe est encore gratuitPublié le 02/02/2015 - 15h05

L’épidémie venant tout juste de débuter, les autorités de santé ont décidé de prolonger la durée de validité des bons de prise en charge du vaccin contre la grippe. Autrement dit, le vaccin est encore gratuit pour les personnes les plus fragiles, notamment les seniors de 65 ans et plus.

Comment sera la grippe cette année ?Publié le 16/10/2006 - 00h00

On s'attend à 2,2 millions de personnes touchées par le virus de la grippe, soit une épidémie plus virulente que celle de l'an passé. La prise en charge par l'Assurance maladie pourrait s'étendre à d'autres populations cibles. Et enfin, pour la première fois, le port du masque est...

Vaccin anti-grippe cru 2004 Publié le 22/09/2004 - 00h00

Les vaccins anti-grippe sont disponibles en pharmacie depuis le 21 septembre 2004. Rappelons l'importance et la gratuité de la vaccination pour les personnes de 65 ans et plus et celles atteintes de certaines affections de longue durée. Soulignons également que le vaccin n'étant efficace qu'au...

Plus d'articles