Dépistage du cancer du sein : la mammographie est efficace

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 03 Avril 2002 : 02h00
-A +A
Après les controverses sur l'utilité du dépistage systématique du cancer du sein, des chercheurs suédois en prouvent définitivement l'efficacité. Selon eux, le dépistage par mammographie tous les deux ans chez les femmes de plus de 50 ans diminue la mortalité par cancer du sein de 21%. L'étude confirme la nécessité d'un suivi sur le long terme.

L'utilité d'un dépistage systématique du cancer du sein chez toutes les femmes de plus de 50 ans a fait l'objet de controverses. Des chercheurs danois avaient à deux reprises (en 2000 et en 2001) réfuté l'efficacité de la mammographie en termes de taux de survie. Des chercheurs suédois viennent de mettre fin à la polémique.Leur étude, incluant près de 250.000 personnes et portant sur un suivi de plus de 15 ans, confirme l'efficacité de la mammographie dans le cadre d'un dépistage systématique à grande échelle du cancer du sein. Selon Nyström et ses collaborateurs, la réduction de la mortalité par cancer du sein est de 21 % chez les femmes qui se soumettent au dépistage. Toutes les tranches d'âge n'en bénéficient pas de la même manière : les femmes entre 60 et 69 ans sont celles qui en tirent le meilleur parti. En revanche, le bénéfice est moins important chez les femmes de 50 à 54 ans.L'effet du dépistage sur la mortalité par cancer du sein commence à s'enregistrer après une période de quatre années et se poursuit jusqu'à dix ans.Chaque année, le cancer du sein touche un million de femmes dans le monde. Ces résultats doivent donc encourager toutes les femmes âgées de 50 à 69 ans à passer une mammographie tous les deux ans et à maintenir ce rythme sur le long terme.

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 03 Avril 2002 : 02h00
A lire aussi
Cancer du sein : faites-vous dépister! Publié le 18/02/2002 - 00h00

Le dépistage systématique du cancer du sein est en train d'être généralisé en France et l'efficacité de cette pratique vient d'être confortée par une récente étude américaine. Pratiqué de façon systématique sur les femmes à plus haut risque (plus de 50 ans ou existence...

Dépistage organisé du cancer du sein : arrêter ou continuer ? Publié le 14/10/2016 - 09h45

Chaque année en France, 12 000 femmes meurent d’un cancer du sein. Un rapport de l’Institut national du cancer (Inca) vient de faire le point sur le dépistage organisé (DO). Il préconise une profonde modification de ce dépistage, voire de l’arrêter purement et simplement, et une...

La mammographie : + 63% en terme de survie ! Publié le 04/05/2001 - 00h00

La toute dernière étude sur ce sujet montre que les mammographies utilisées en routine pour le dépistage du cancer du sein diminuent de 63% le risque de mortalité. Par comparaison, selon les analyses précédentes ce bénéfice n'était que de 30%, car à cette époque le recours à cette...

Plus d'articles