Dangereux pour la santé, les sextoys ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 10 Août 2011 : 09h51
Mis à jour le Mardi 16 Août 2011 : 09h58

Ce sont les écologistes allemands qui le disent et leur argument est imparable : certains sex toys contiennent trop de phtalates, des perturbateurs endocriniens couramment utilisés pour assouplir les plastiques.

© Istock

Des risques pour la santé qui n’ont rien d’anodin

Normalement, le recours aux phtalates est très réglementé, mais il semblerait que les sex toys échappent plus ou moins à la règle, peut-être parce que leur sujet reste tabou. Or cette famille de produits chimiques est accusée de perturber le système endocrinien, avec pour conséquences éventuelles de favoriser certains cancers, des dérèglements hormonaux, des troubles de la fertilité, voire des malformations fœtales. Bien sûr, on n’encourt pas tous ces risques en utilisant des sex toys (d’autant qu’il en existe sans phtalates), mais tout est question de durée d’exposition : plus le contact est long avec les muqueuses, plus la concentration en phtalates du sex toys est élevée et plus ce risque augmente, au moins en théorie.

PUB

Un réel problème d’étiquetage

Pour les consommateurs, la difficulté vient surtout du fait que certains fabricants de sex toys restent plutôt avares en matière d’étiquetage. Il est donc très difficile de connaître la composition exacte de ces accessoires et encore plus, la durée d’exposition au-delà de laquelle il y a danger. C’est d’ailleurs pourquoi les écologistes allemands réclament des normes et des contrôles imposés dans leur fabrication. Un débat qui ne devrait pas laisser longtemps les Français indifférents !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 10 Août 2011 : 09h51
Mis à jour le Mardi 16 Août 2011 : 09h58
Source : Parti Vert allemand
PUB
PUB
A lire aussi
Phtalates : les cosmétiques favorisent le diabètePublié le 17/07/2012 - 09h21

Les phtalates, des substances chimiques reconnues comme perturbateurs endocriniens (qui modifient l’action des hormones et altèrent la fonction reproductrice), augmentent aussi le risque de développer un diabète.Or les phtalates sont encore aujourd’hui largement présents dans les produits...

Et si votre sang était pollué ?Publié le 26/05/2004 - 00h00

Il faudrait peut-être le vérifier, et le cas échéant, établir une réglementation et une surveillance comme cela est déjà en place, depuis de nombreuses années, pour la pollution de l'air, de l'eau et de la nourriture… En effet, le sang des 44 parlementaires européens qui se sont prêtés...

Plus d'articles