Canicule : le Syndicat des dermatologues rappelle les précautions

Publié par Aline Garcin, journaliste santé le Vendredi 29 Juin 2018 : 10h27

La canicule est annoncée pour ce weekend en France. Le Syndicat national des Dermatologues-Vénéréologues (SNDV) appelle à la plus grande prudence. 

© Istock
PUB

Face au risque de canicule dans les prochains jours, le Syndicat National des Dermatologues-Vénéréologues (SNDV) met en garde contre les comportements à risques : 

  • Eviter le soleil aux heures les plus chaudes de la journée (12 h - 17 h).
  • Surveiller chaque jour l'indice UV, avec l'application SoleilRisk® par exemple.
  • Porter des vêtements protecteurs (chapeau, lunettes, tee-shirt à manche longues...).
  • Privilégier les couleurs sombres, qui laissent moins passer les ultra-violets (UV).
  • Mettre de la crème protectrice (indice 50 et +), toutes les 2 h minimum sur les parties découvertes non protégées par le vêtement. 
  • Eviter la baignade en plein soleil, qui expose la peau aux UV et à de potencielles brulûres.
  • Attention au tee-shirt blanc mouillé qui laisse passer tous les UV.

Pour éviter la déshydratation, le SNDV rappelle de s'hydrater régulièrement et de recourir à des douches ou des brumisateurs pour se rafraichir. Le syndicat alerte également sur les dangers du soleil en ville, sous-estimés par les Français. 

Les enfants, plus vulnérables, doivent faire l'objet d'une surveillance particulière lors de leurs activités en plein air. "Les expositions au soleil dans la petite enfance et la jeunesse entament le capital solaire de chacun de manière irréversible avec une augmentation du risque de cancers de la peau" ajoute le SNDV.

Le soleil : un ami qui ne vous veut pas que du bien

PUB

Outre les cancers de la peau, l'exposition au soleil peut entraîner :

- Un vieillissement cutané. Les UVA provoquent l’activation des radicaux libres dans les cellules profondes de la peau qui vont attaquer l’ADN, modifier le fonctionnement de la cellule ou la tuer. Sous l’action des radicaux libres, la peau perd en élasticité et en surface des rides apparaissent. Les rayons du soleil dessèchent par ailleurs la peau ce qui la rend rugueuse et moins éclatante.

- Des tâches pigmentaires. Les UVA jouent un rôle important dans l’apparition de taches pigmentaires (aussi appelées taches brunes). Ils provoquent une surproduction de mélanine localisée présente dans les cellules superficielles de la peau ce qui se traduit en surface par l’apparition de taches foncées sur les zones exposées.

- Une lucite. Cette allergie au soleil touche majoritairement les femmes. Elle se traduit par l’éruption sur le décolleté, les bras, la nuque, le dos de petits boutons rouges qui démangent. Cette photosensibilité peut être associée à certains médicaments (certains anti-inflammatoires, antibiotiques, tranquillisants, antidépresseurs).

Publié par Aline Garcin, journaliste santé le Vendredi 29 Juin 2018 : 10h27
Source : "Risque solaire : en ville aussi, la vigilance est indispensable !", communiqué de presse du SNDV, 28 juin 2018
PUB
PUB
A lire aussi
Ultraviolets : les conséquences du soleil sur notre peauPublié le 29/06/2016 - 13h21

Le soleil est un ami à apprivoiser. A juste dose il dore notre peau, booste notre moral. Mais des surexpositions aux rayons ultraviolets peuvent avoir des conséquences sérieuses. Zoom sur les effets du soleil sur notre peau des plus agréables aux plus dangereux.

Mieux bronzer, c'est mieux se protégerPublié le 10/07/2000 - 00h00

Même s'il est agréable de profiter du soleil, des expositions prolongées peuvent entraîner des effets néfastes pour votre santé, le plus grave étant le cancer de la peau. La protection solaire est donc indispensable et sera d'autant plus efficace qu'elle est bien adaptée à votre type de
...

Plus d'articles