Soleil, peau, grain de beauté et mélanome : toute une éducation

Publié par Dr Patrick Gourgues le Mardi 28 Juin 2005 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 29 Janvier 2016 : 11h41
-A +A
Le mélanome, cancer de la peau, peut être la conséquence d'une exposition solaire prolongée, précoce ou trop brutale. Mais le soleil peut aussi avoir d'autres suites fâcheuses, en particulier pour les personnes traitées par certains médicaments.

Le mélanome, un cancer de la peau en très forte progression

En France, le nombre de cas de mélanome double tous les dix ans. Les dermatologues lancent un cri d'alarme et, pour certains, si l'on n'inverse pas la tendance, le mélanome sera la première cause de mortalité chez les moins de 45 ans dans les années 2030-2040.

Pour prévenir et dépister le mélanome : surveiller les grains de beauté

Pour ralentir la progression du mélanome, il faut éduquer la population :

Informer sur les facteurs favorisants.

  • Le nombre de grains de beauté : plus ils sont nombreux, plus le risque de mélanome est grand.
  • Une peau et des yeux clairs, des cheveux blonds ou roux prédisposent au cancer de la peau.
  • L'exposition au soleil est déconseillée entre 11h et 17h et surtout quand l'astre est à son zénith.
  • De toute manière, il est impératif de se protéger efficacement contre les UVB et UVA.
  • Pour les enfants, quel que soit le moment de la journée, il faut leur couvrir la tête, leur mettre des vêtements sombres et des lunettes. En effet, on sait maintenant que les expositions solaires dans l'enfance interviennent dans l'apparition du mélanome.

Surveiller sa peau et celle de ses proches.

  • Faire régulièrement inspecter sa peau par un médecin ou un dermatogoue est indispensable mais ne remplace pas l'auto-surveillance.
  • Une à deux fois par an, observez attentivement votre peau et celle de vos proches à la recherche de toute modification d'un grain de beauté ou d'une tâche en termes de taille, bords, couleur, saignement ou sensibilisation anormale. Toute évolution consitute un signe l'alerte devant amener à consulter.
Publié par Dr Patrick Gourgues le Mardi 28 Juin 2005 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 29 Janvier 2016 : 11h41
Source : Dernières nouvelles d'Alsace, 21 juin 2005.
A lire aussi
Cancer de la peau : quels sont les signes d'alerte ? Publié le 15/05/2006 - 00h00

Grains de beauté, tâches sur la peau qui changent d'aspect…... Quelques signes d'alerte sont à connaître pour reconnaître un cancer de la peau. L'objectif, consulter très tôt un dermatologue afin de bénéficier d'un traitement simple et efficace.

Bienfaits et méfaits du soleil : le saviez-vous ? Publié le 16/06/2004 - 00h00

Le soleil est à la fois notre meilleur ami et notre pire ennemi. Sans lui, pas de vie possible, cependant, il peut être dangereux ! En effet, il est responsable de lésions cutanées, et d'accélération du vieillissement. On en revient toujours à la même constatation, c'est l'excès qui est...

Cancers de la peau Publié le 17/06/2002 - 00h00

Les cancers de la peau sont à la fois les cancers les plus fréquents et les plus guérissables.Mais la fréquence des cancers de la peau augmente rapidement en Europe.

Cancer de la peau : faites-vous dépister et sauvez votre peau ! Publié le 22/05/2014 - 09h19

Profitez de la 16e édition de la Journée nationale de prévention et de dépistage des cancers de la peau pour faire examiner gratuitement votre peau par un professionnel.Certains cancers de la peau, notamment les mélanomes qui sont aussi les plus dangereux, sont visibles, et pris en charge très...

Plus d'articles