Cancers familiaux du sein : la consultation d'oncogénétique

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 17 Avril 2001 : 02h00
Mis à jour le Mardi 08 Septembre 2015 : 10h45
-A +A

Entre 5 et 10% des cancers du sein ont une origine héréditaire. Identifier les femmes porteuses de ces modifications génétiques permettrait de leur proposer un dépistage clinique et radiologique plus précoce et plus fréquent, ou inversement de rassurer un peu celles qui en sont dépourvues. Ainsi, lorsqu'un risque de cancer familial du sein est suspecté chez une patiente, le médecin peut être amené à recommander une consultation d'oncogénétique. Cette démarche est proposée à condition que la personne soit sensibilisée à ce problème, car les conséquences de l'information qui peut en découler sont particulièrement importantes et difficiles à gérer. En effet, la consultation d'oncogénétique consiste en une enquête génétique pouvant en fonction des résultats, confirmer ou infirmer un risque potentiel de cancer du sein héréditaire. Une telle connaissance entraîne obligatoirement des répercussions psychologiques chez la patiente, mais également au sein des membres de la famille.

Où s'adresser pour une consultation d'oncogénétique ?

Elles se trouvent dans chaque Centre régional de Lutte Contre le cancer. D'autres sont organisées dans les grands hôpitaux (les Centres Hospitaliers et Universitaires et quelques Centres Hospitaliers Régionaux) et ponctuellement dans quelques Centres Privés en collaboration avec les Centres Anticancéreux. Des consultations décentralisées ont également été créées, ce sont des médecins spécialisés en oncologie génétique qui se déplacent dans les centres plus petits.

Pour qui ?

Peut s'y rendre toute personne sensibilisée à ce problème et si possible après qu'un médecin ait reconnu la réalité d'un risque au moins potentiel. Pour gagner du temps, il est conseillé de recueillir le plus l'éléments médicaux possibles auprès des membres de sa famille en leur indiquant le but.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 17 Avril 2001 : 02h00
Mis à jour le Mardi 08 Septembre 2015 : 10h45
Source : Bulletin de la Société Française de Sénologie et de Pathologie mammaire, n°4, septembre 2000. Nogues C., Les prédispositions génétiques aux cancers du sein et de l'ovaire. Conséquences pratiques : peut-on donner des directives ? Cancer du sein, controverses et convergences, Paris, Arnette, 1999. Risques héréditaires de cancers du sein et de l'ovaire. Quelle prise en charge ? Expertise collective INSERM, Les éditions INSERM, 1998.
A lire aussi
Cancer du sein : quand l'hérédité s'en mêle Publié le 14/10/2012 - 22h00

Une mère, une grand-mère, une sœur…Certaines familles semblent touchées par une épidémie de cancers du sein.Cette impression est-elle fondée ? Le cancer du sein est-il héréditaire ? La question est complexe…

Les risques héréditaires du cancer du sein Publié le 17/04/2001 - 00h00

Le rôle des antécédents familiaux en tant que facteur de risque de cancer du sein a été montré au début des années 70. Depuis, d'importantes découvertes ayant permis une meilleure compréhension des mécanismes en cancérologie ont confirmé cette relation. Même si seulement 5 à 10% des...

Plus d'articles