Cancer de la prostate, faites un dépistage dès 50 ans : toucher rectal et dosage sanguin PSA

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Octobre 2002 : 01h00
Mis à jour le Mercredi 06 Novembre 2002 : 01h00
-A +A
Afin de dépister le plus précocement possible un éventuel cancer de la prostate, et donc d'en faciliter la prise en charge, tous les hommes à partir de 50 ans doivent bénéficier d'un toucher rectal et d'un dosage sanguin du PSA (une protéine spécifique de la prostate).

Cancer de la prostate : un cancer en plein boom

La fréquence du cancer de la prostate ne cesse d'augmenter aux Etats-Unis tout comme en Europe. Ce phénomène est lié d'une part au vieillissement de la population, et d'autre part à la mise en place de moyens de dépistage. C'est ainsi qu'il est actuellement recommandé à tous les hommes de plus de 50 ans, voire 45 ans en cas d'antécédent familial, de pratiquer deux examens : un toucher rectal et un dosage du PSA.

Dosage PSA (Antigène Prostatique Spécifique ) en dépistage du cancer de la prostate

Le PSA (Antigène Prostatique Spécifique) est une protéine spécifique de la prostate. Son dosage permet d'améliorer la détection des petites tumeurs débutantes, jusque-là rarement diagnostiquées à ce stade précoce. Mais malgré ses avantages, son usage pour le dépistage de masse restait controversé. Certes son taux augmente en cas de cancer, mais on le considérait plus comme un marqueur biologique spécifique du tissu prostatique que du cancer.Ces dernières années, les recherches ont permis d'augmenter la sensibilité du PSA dans le dépistage du cancer de la prostate (on mesure aujourd'hui le rapport PSA libre/PSA total). C'est ainsi que cette molécule révolutionne à la fois la détection, l'évaluation et le suivi du cancer de la prostate . La généralisation du dosage du PSA permet actuellement de détecter de nombreux cas de cancer de la prostate à un stade beaucoup plus précoce, et ainsi de les guérir.

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Octobre 2002 : 01h00
Mis à jour le Mercredi 06 Novembre 2002 : 01h00
Source : Abstract, Journées internationales de biologie, Paris, novembre 2002, Pr Bernard DEBRE, Service d'Urologie - Hôpital Cochin, AP-HP, Paris.
A lire aussi
Bientôt un dépistage organisé du cancer de la prostate ? Publié le 30/03/2009 - 00h00

Enfin une étude de grande envergure qui prouve l'efficacité du dosage du taux de PSA dans le dépistage du cancer de la prostate. Cette nouvelle donnée pourrait modifier les recommandations actuelles et inciter les autorités à mettre en place un dépistage généralisé du cancer de la...

Bientôt un dépistage organisé du cancer de la prostate ? Publié le 30/03/2009 - 00h00

Enfin une étude de grande envergure qui prouve l'efficacité du dosage du taux de PSA dans le dépistage du cancer de la prostate. Cette nouvelle donnée pourrait modifier les recommandations actuelles et inciter les autorités à mettre en place un dépistage généralisé du cancer de la...

Cancer de la prostate Publié le 04/02/2002 - 00h00

Une tumeur maligne ou cancer correspond à la prolifération anarchique et incontrôlée des cellules d'un tissu ou d'un organe.Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l'homme de plus de 50 ans.

Plus d'articles