Cancer, Infarctus, Alzheimer, les compléments alimentaires sont-ils efficaces ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 10 Juillet 2006 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 22 Avril 2016 : 16h51
-A +A

Les compléments alimentaires sont-ils efficaces en prévention tant du cancer, que de l'infarctus ou de la maladie d'Alzheimer ? Les études permettent aujourd'hui de répondre à cette question.

Compléments alimentaires : en prendre ou ne pas en prendre ?

Beaucoup d'Américains ne se la posent plus car ils sont devenus de grands consommateurs de vitamines et d'autres compléments alimentaires comme des oligoéléments. Pour leur bien ? Tout ce que l'on peut dire, c'est que malgré leurs très nombreux cas d'obésité, facteur majeur du risque de cancer, ils ont une mortalité par cancer plus basse de 30% en ce qui concerne les hommes.

Une bonne diététique

Quelles sont nos certitudes aujourd'hui ? Qu'une alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes, en céréales complètes, en poissons et utilisant de bonnes huiles (olive, colza, noix) contribue à diminuer tant les cancers que les infarctus et les maladies d'Alzheimer. C'est la richesse de consommation en fruits et légumes qui est la plus déterminante. Or ces fruits et légumes sont notre principale source de vitamines et d'oligoéléments. Ceci explique l'importance de la campagne de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES) qui préconise au moins 5 portions de fruits et légumes par jour.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 10 Juillet 2006 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 22 Avril 2016 : 16h51
Source : Prévenir - " Prévenir - Alzheimer, Cancers, Infarctus et vivre en forme plus longtemps ", Dr Philippe Presles et Dr Catherine Solano, Editions Robert Laffont, 2006.
A lire aussi
L'alcool est-il cancérigène ? Publié le 03/07/2006 - 00h00

La question surprend et pourtant, elle se pose de plus en plus. Pendant longtemps on pensait que l'alcool était cancérigène uniquement en étant associé au tabac. A contrario, à faible dose l'alcool pouvait être considéré comme protecteur. Où est la vérité ?

Plus d'articles