Les règles : période à risque pour l'infarctus

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 04 Décembre 2000 : 01h00
-A +A
Une étude tend à montrer que les règles constituent une période à risque pour l'infarctus du myocarde. Il s'agit d'une des toutes premières explorations des effets du cycle hormonal sur le risque d'accident cardiaque chez les femmes jeunes.

Cette étude a été réalisée à partir de 28 femmes hospitalisées pour infarctus du myocarde ou douleur thoracique sévère. Elles avaient toutes des facteurs de risques comme une hypertension, une dyslipidémie, un tabagisme, etc. Pour la majorité des femmes (20 sur 28, soit 71%), le moment de survenue de l'accident se situait dans les cinq jours suivant le premier jour des règles, période pendant laquelle le taux des oestrogènes est le plus bas du cycle.

Il s'agit ici d'une des premières phases d'exploration des effets du cycle menstruel sur le risque d'accident cardiaque chez la femme jeune. Cette étude montre que le cycle menstruel, et plus précisément la période des menstruations, pourrait être considéré comme un facteur de risque. En revanche, il n'est aujourd'hui pas possible d'étendre ces résultats à la femme ménopausée car des facteurs, autre que la carence en oestrogène, sont certainement impliqués.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 04 Décembre 2000 : 01h00
Source : Communication Dr Bettina Hamelin et Dr Hiroaki Kawano, Kumamoto City, 2000.
A lire aussi
Fertilité : le piège de la méthode Ogino Publié le 11/12/2000 - 00h00

Une vaste étude américaine portant sur la fertilité féminine, bouleverse les acquis. Plus de 70% des femmes sont fertiles en dehors de la période théorique habituelle du 10ème au 17ème jour du cycle !

La ménopause, un nouveau départ dans la vie d'une femme Publié le 05/03/2001 - 00h00

La ménopause, définie par l'arrêt des fonctions ovariennes entraînant un état de carence hormonale, marque un tournant essentiel de la vie d'une femme. Elle peut donner lieu à des manifestations parfois gênantes (bouffées de chaleur, fatigue, trouble de l'humeur, etc.), mais très variables...

La pilule à long terme : quels effets ? Publié le 23/12/2010 - 13h45

De nos jours, de nombreuses femmes prennent la pilule pendant 15 ou 20 ans en continu. Mais ce mode de contraception influence-t-il notre fertilité ? Augmente-t-il notre risque de cancer ? Le point sur la question.

Les gènes de la dépression Publié le 23/07/2003 - 00h00

Sommes-nous génétiquement prédisposés à la dépression ? Cette hypothèse se renforce avec la découverte d'une vingtaine de régions chromosomiques contenant des gènes impliqués dans le développement de diverses maladies mentales, dont la dépression.

Plus d'articles