Boissons énergisantes : déconseillées aux enfants et aux ados

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 02 Octobre 2013 : 08h35
Mis à jour le Vendredi 04 Octobre 2013 : 08h05
-A +A

En conclusion de son rapport sur les boissons énergisantes, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) les déconseille aux enfants, aux adolescents et aux femmes enceintes.

Ces boissons contenant notamment de la caféine sont aussi vivement déconseillées en association avec de l’alcool et en cas d’effort physique.

Boissons énergisantes : des modes de consommation à risques

Une canette standard (250 ml) de boisson énergisante équivaut en moyenne en caféine à deux expressos (50 ml) ou à 2-3 canettes de sodas au cola (300 ml). Elles sont consommées par 9 millions de Français de plus de 14 ans.

L’Anses a recensé sur le marché français plus d’une centaine de boissons dites « énergisantes », toutes contenant de la caféine, mais aussi de nombreuses autres substances telles que guarana, taurine, vitamines et ginseng.

Depuis leur commercialisation en 2008, 257 cas d’évènements indésirables potentiellement attribuables à ces boissons ont été rapportés, de type cardiovasculaires (arrêt cardiaque, sensations d’oppression, douleurs thoraciques, tachycardie, hypertension...), psycho-comportementaux ou neurologiques (irritabilité, nervosité, anxiété, voire crises de panique, hallucinations, épilepsie, etc.).

Certains de ces effets surviendraient chez des sujets génétiquement prédisposés, en association avec de l’alcool ou en raison d’une quantité trop élevée de caféine.

C’est notamment sur ce dernier pont que les experts alertent la population. Via ces boissons riches en caféine, les enfants et les adolescents notamment, sont surexposés à cette substance dont les effets indésirables sont bien connus : anxiété, tachycardie, troubles du sommeil, migraines. Or entre 3 et 8 % de la population consomme de telles boissons plus de 4 à 5 fois par semaine, 25 % en consomment plus de 500 ml dans une même journée, 32 % lors d’occasions festives (bars, discothèques, concerts, etc.), 41 % en lien avec une activité sportive et 16 % en mélange avec de l'alcool. De plus, 11 % des enfants de 3 à 10 ans et 7 % des 11-14 ans dépassent les niveaux de caféine à éviter.

À consommer avec modération, voire déconseillées pour certains

L’Anses jugeant ces modes de consommation « susceptibles de générer des situations à risques » recommande à tous de modérer les quantités et particulièrement :

  • Aux enfants et aux adolescents (troubles du sommeil, somnolences diurnes, risque de développement ultérieur de conduites addictives à d’autres substances psycho-actives).
  • Aux femmes enceintes (risque de retard de croissance utérin) ou allaitantes (passage de la caféine dans le lait).
  • Aux personnes sensibles aux effets de la caféine ou présentant certaines pathologies (troubles cardiovasculaires, psychiatriques, neurologiques, insuffisance rénale, maladies hépatiques sévères).

Enfin, l’Anses recommande :

  • D’éviter les boissons énergisantes en association avec de l’alcool (la caféine pouvant réduire la perception de l’intoxication alcoolique et favoriser les situations à risques).
  • D’éviter les boissons énergisantes lors d’un exercice physique (perturbation de l’équilibre hydroélectrolytique, accident de chaleur).

Une mention « teneur élevée en caféine déconseillée aux enfants et aux femmes enceintes et allaitantes » pour les boissons en contenant plus de 150 mg/l est à l’étude au niveau européen.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 02 Octobre 2013 : 08h35
Mis à jour le Vendredi 04 Octobre 2013 : 08h05
Source : Avis de l’Anses, Évaluation des risques liés à la consommation de boissons dites « énergisantes », septembre 2013, http://www.anses.fr/sites/default/files/documents/NUT2012sa0212.pdf.
A lire aussi
Boissons énergisantes, le cœur peut trinquer Publié le 03/02/2016 - 14h44

Les boissons énergisantes, dangereuses pour les personnes cardiaques ? Une consommation excessive provoque des troubles du rythme cardiaque voire des arrêts cardiaques, à mettre surtout sur le compte de la caféine. Or les consommateurs d’energy drink ne sont pas forcément ceux que l’on...

La vérité sur les boissons énergisantes Publié le 08/03/2010 - 00h00

Red Bull et autres boissons énergisantes remportent un franc succès auprès des jeunes. Censées stimuler les performances physiques et intellectuelles, ces boissons énergisantes sont des concentrés de sucre et de caféine. Rien d'étonnant à ce qu'elles donnent un " coup de fouet " à nos...

Plus d'articles