Automédication : en quoi les médicaments contre le rhume peuvent-ils être dangereux ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 23 Janvier 2014 : 11h10
Mis à jour le Samedi 25 Janvier 2014 : 15h53

Le magazine 60 millions de consommateurs attire à nouveau l’attention sur les médicaments anti-rhume.

Vendus sans ordonnance, ils ne sont pas pour autant dénués d’effets indésirables. Petit rappel des précautions d’usage.

Que faut-il savoir sur les médicaments anti-rhume ?

Actifed, Dolirhume, Rhinadvil, etc., sont des médicaments d’automédication que l’on peut se procurer en pharmacie sans ordonnance pour soulager les symptômes du rhume.

Attention toutefois, leur consommation peut s’accompagner de nombreux effets indésirables.

En 2012, l’Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm) avait à cet effet publié des mises en garde concernant notamment les décongestionnants de la sphère ORL. L’utilisation de ces derniers, renfermant majoritairement un vasoconstricteur, a été associée à des cas, certes très rares mais graves, d’effets indésirables cardiovasculaires (hypertension artérielle, crise d’angor) et neurologiques (convulsion, accident vasculaire cérébral).

Que retenir en pratique ?

Les risques sont essentiellement liés à leurs associations avec d’autres médicaments et à un surdosage. En conséquence, les précautions d’usage suivantes s’imposent.

PUB

Comment bien s’automédiquer avec les médicaments anti-rhume ?

  • Ne pas utiliser de médicaments contre le rhume si vous suivez un autre traitement médicamenteux.
  • Ne pas prendre en même temps plusieurs médicaments anti-rhume, car ils peuvent contenir les mêmes molécules et mener à un surdosage.
  • Bien respecter la posologie maximale et la durée maximale de traitement qui est de 5 jours maximum.
  • Ne pas en donner aux enfants de moins de 15 ans.
  • Ces médicaments sont contre-indiqués en cas d’hypertension artérielle sévère ou mal équilibrée, en cas d’antécédents d’accident vasculaire cérébral (AVC) ou de facteurs de risque susceptibles d’en favoriser la survenue, d’insuffisance coronarienne sévère ou d’antécédents de convulsion.

Et si les médicaments anti-rhume vous sont contre-indiqués ?

Patience ! Le rhume est une affection bénigne qui guérit spontanément en quelques jours. Autrement dit, ils sont loin d’être indispensables !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 23 Janvier 2014 : 11h10
Mis à jour le Samedi 25 Janvier 2014 : 15h53
Source : 60 Millions de consommateurs, février 2014. Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm), 11 décembre 2012, http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Decongestionnants-de-la-sphere-ORL-renfermant-un-vasoconstricteur-Mise-en-garde-de-l-ANSM-Point-d-information.
PUB
PUB
A lire aussi
Rhume : attention aux médicaments !Publié le 19/12/2011 - 18h00

Depuis le début de l’année, les autorités sanitaires ont recensé 15 cas graves d’effets indésirables liés à des médicaments contenant des vasoconstricteurs et utilisés dans le traitement des symptômes du rhume (inflammation de la muqueuse des voies nasales avec le nez qui coule...

Médicaments contre le rhume : les recommandations Publié le 26/12/2012 - 05h04

Après avoir reconnu l’existence d’effets indésirables, rares mais potentiellement graves, avec les médicaments contre le rhume comme Actifed Rhume, Humex rhume, Nurofen rhume, Sudafed ou Rhinadvil, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) ne projette pas pour l’instant de...

Ibuprofène : attention aux surdoses !Publié le 13/04/2015 - 16h43

L’Agence européenne du médicament met en garde contre l’utilisation de l’ibuprofène à fortes doses. Avec 2.400 mg par jour, soit le double des recommandations, le risque cardiaque est augmenté, pouvant mener à des infarctus et à des accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Plus d'articles