L'alcool détruit les gencives

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 20 Août 2003 : 02h00
-A +A
La consommation d'un verre d'alcool par jour accroît les problèmes bucco-dentaires, particulièrement au niveau des gencives.

Cette constatation provient d'une étude américaine visant à évaluer l'impact des habitudes alimentaires et de l'hygiène de vie sur la santé. Près de 40.000 hommes âgés de 40 à 75 ans ont été suivis durant huit années. Au terme de l'analyse, les auteurs constatent que la consommation d'alcool, même modérée, augmente de 20% le risque de parodontite.

Cette inflammation des gencives est la principale cause de déchaussement des dents chez l'adulte. Son processus, lent et progressif, mène à des gencives rougies et/ou enflées et des saignements au brossage. Puis, en l'absence de prise en charge, ces gingivites conduisent à la destruction des tissus de soutien des dents, la gencive se décolle, l'os se détruit et les dents finissent par se déchausser.

De tels effets néfastes sur les gencives apparaissent dès une consommation quotidienne d'un verre d'alcool (de vin, de bière ou d'alcool fort). Au-delà, ce risque de 20% passe à 27% pour trois verres, par rapport au risque des personnes ne consommant pas d'alcool.

Si le moyen le plus sûr de conserver de belles et saines dents passe par une hygiène dentaire rigoureuse, il faut ajouter le respect d'une très faible consommation d'alcool, et qui ne doit en aucun cas être quotidienne.

Soulignons que le tabagisme, grincer des dents et le diabète, représentent également des facteurs de risque d'inflammation des gencives.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 20 Août 2003 : 02h00
Source : Pitiphat W., Journal of Dental Researche, 82 (7) : 509-513, 2003.
A lire aussi
Dents : stop aux mauvaises habitudes ! Publié le 13/07/2016 - 09h51

Les Français malmènent leurs dents. Environ 10% ne se les brossent pas tous les jours et ils sont très nombreux à s’en servir comme d’un ouvre-bouteille ou un casse noix... Rien de tel pour les abîmer. Voici quelques conseils pour reprendre les bonnes habitudes !

Plus d'articles