Parents buveurs, enfants dégoûtés

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 01 Septembre 2000 : 02h00
-A +A
Quand les parents boivent pour oublier, les enfants souffrent. La plupart sont dégoûtés par les odeurs d'alcool, notamment de bière.

Oublier le quotidien en buvant régulièrement de l'alcool doit laisser un impact sur les enfants. Aimeront-ils plus tard l'alcool ou en seront-ils dégoûtés ? C'est pour répondre à cette question que Julie Mennella (Monell Chemical Senses Center, Philadelphia, PA, USA) interrogés 150 enfants concernés ou non par ce problème.

Il en ressort que ceux dont les parents ne boivent pas aiment majoritairement l'odeur de la bière à 66%, alors qu'ils ne sont plus que 27% quand leurs parents sont des buveurs. La présence quotidienne de l'alcool à la maison a donc tendance à dégoûter les enfants. A noter : cette étude étant américaine, l'odeur du vin n'a pas été bien étudiée.

L'alcool familial laisse des traces

Quelle sera la conséquence à long terme ? Certains enfants seront dégoûtés à vie et d'autres se mettront à boire eux aussi pour oublier. Mais quelles que soient les évolutions, il est sûr que l'alcool familial laisse des traces importantes.

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 01 Septembre 2000 : 02h00
Source : Mennella, Alcohol Clin Exp Res 2000; 24: 1167-71
A lire aussi
Plus d'articles