A quoi sont dus les calculs rénaux ?

Publié par La Rédaction E-Santé le Vendredi 04 Mai 2018 : 18h01
Les calculs rénaux font partie des maladies des reins qu’il ne faut pas laisser traîner. En effet, ils peuvent à terme être responsables de douleurs extrêmement violentes et insupportables. Mais saviez-vous que l’alimentation et la digestion pouvaient avoir un rapport, certes indirect mais bien réel, avec les calculs rénaux ?
© Istock

Calculs rénaux : définition

Les calculs rénaux sont de petites calcifications qui peuvent venir se loger dans la vessie et les voies urinaires. Les cristaux d’acide urique, de calcium, etc. sont, en temps normal, éliminés dans l’urine. Mais ils peuvent s’agréger, devenir solides et former ces fameux calculs rénaux. Le risque principal est de voir ces calculs boucher les voies urinaires ou la vessie avec pour conséquence une lithiase urinaire et les violentes douleurs occasionnées par les coliques néphrétiques.

PUB

Origines des calculs rénaux

Ce type de troubles est fréquent chez les membres d’une même famille, entre 5 et 10 % des personnes étant concernées (davantage les hommes que les femmes). Néanmoins, l’alimentation et la digestion peuvent aussi être impliquées puisqu’une hydratation insuffisante associée à une alimentation trop riche en protéines et trop salée favorise la formation de calculs rénaux, de même que l’obésité. Le lien avec l’alimentation est donc important. Mais d’autres facteurs de risque existent, notamment l’hypertension artérielle et des taux d’acide urique trop élevés dans le sang (ce qui se rencontre en particulier chez les personnes qui souffrent de la goutte). Enfin, des médicaments ou des troubles hormonaux ainsi qu’une infection urinaire ou des troubles de la prostate peuvent en être responsables.

Publié par La Rédaction E-Santé le Vendredi 04 Mai 2018 : 18h01
PUB
PUB
A lire aussi
Calculs rénaux et colique néphrétiquePublié le 06/09/2001 - 00h00

Un calcul rénal résulte de la formation de cristaux de sels et de minéraux dans l'urine. En adhérant les uns aux autres, ces cristaux peuvent former, dans les reins ou les voies urinaires, une pierre (calcul) d'une grosseur allant de la taille d'un grain de sable à celle d'une balle de golf.

Sang dans l'urinePublié le 31/05/2001 - 00h00

Une urine teintée de rouge dénote habituellement, mais pas toujours, la présence de sang. S'il s'agit véritablement de sang (hématurie), il est possible qu'une anomalie touche une partie de l'appareil urinaire, qui comprend les reins, les uretères, la vessie et l'urètre.

Plus d'articles