Vous voulez éviter un cancer ? Mangez bio, tout de suite !

Soumis par Paule Neyrat le
Une nouvelle étude démontre qu’une alimentation bio réduit énormément l’importance de la contamination par les pesticides et donc les risques de cancer que ceux-ci suscitent.
PUB

Cette étude a été réalisée sur des enfants, mais il n’y a pas de raison qu’il n’en soit pas de même chez les adultes.

Pendant 16 jours, les chercheurs ont mesuré les résidus de treize pesticides, (insecticides, herbicides) dans les urines de 40 enfants californiens.

Au cours des 4 premiers jours, les enfants étaient nourris normalement. Pendant les 7 jours suivants, ils avaient une alimentation bio. Puis les 5 jours suivants, de nouveau une alimentation conventionnelle.

PUB

Et qu’ont-ils observé ?

Que les résidus de ces saletés de pesticides diminuaientspectaculairement pendant les 7 jours où les enfants avaient une alimentation bio, pour repartir à la hausse quand on les remettait à une alimentation non bio.

PUB

Autrement dit, quand on passe à une alimentation bio, il faut très peu de temps pour que l’on ne soit plus contaminé par les pesticides.

Alors, si vous n’êtes pas encore passés au bio, n’attendez pas !

Les produits bios se trouvent facilement, comme ici, et ils ne sont pas obligatoirement plus chers.

Si vous n’avez pas de magasin bio à proximité, vous pouvez vous faire tout livrer là, par le circuit court de Paysans.Fr : ça n’est pas vraiment difficile !

Paule

Effect of Organic Diet Intervention on Pesticide Exposures in Young Children Living in Low-Income Urban and Agricultural Communities

Asa Bradman,1* Lesliam Quirós-Alcalá,1,2* Rosemary Castorina,1 Raul Aguilar Schall,1 Jose Camacho,1 Nina T. Holland,1 Dana Boyd Barr,3 and Brenda Eskenazi1

Environ Health Perspect; DOI:10.1289/ehp.1408660

Soumis par Paule Neyrat le
PUB

A lire aussi

Les pesticides débarquent en ville, vive le bio !

Une salade sur dix contaminée par des pesticides

Les baies de goji… trop riches en pesticides !

Diversification alimentaire : quels aliments introduire et quand ?

Un pesticide, ça va, trois, bonjour les dégâts !

Qualité de l'air : pire à l'intérieur qu'à l'extérieur

Plus d'articles