Vitamine B12 : attention à ne pas en manquer !
Sommaire

Prudence après 50 ans…

Ainsi, dans certaines populations à risque, la carence pourrait être plus répandue qu'on ne le présume, comme par exemple parmi les personnes de plus de 50 ans. A noter que chez les personnes âgées, ce risque est bien connu. En effet, on sait que les seniors ne secrètent plus assez de suc gastrique. Or c'est dans ce suc gastrique que se trouve le « facteur intrinsèque », une substance sécrétée par l'estomac indispensable à l'absorption de la vitamine B 12 par l'organisme. Cette question fera encore l'objet de débat au sein de la communauté scientifique, mais en attendant, on peut retenir qu'il faut veiller à ne pas manquer de vitamine B12. Avant de recourir à des suppléments, suivre une alimentation variée et équilibrée est la meilleure façon d'éviter toute carence.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Bor M.V. et coll., Am. J. Clin. Nutr., 83 (1) : 52-8, 2006.