Viagra : Un homme abuse de la pilule bleue et "voit rouge"

© Adobe Stock

Après avoir consommé une dose élevée de citrate de sildénafil, substance active du Viagra, un homme a développé un trouble de la vue irréversible. 

PUB

L’abus de Viagra® est dangereux pour la santé des yeux. C’est ce dont témoignent des ophtalmologues new-yorkais dans un rapport qu’ils publient dans le Retinal Cases and Brief Reports du mois d’octobre 2018. Ils y font état d’un homme de 31 ans qui, après avoir consommé une dose élevée de médicament contre les problèmes d’érection, a développé un trouble irréversible de la vision.

PUB
PUB

Un cas inhabituel de toxicité rétinienne

Deux jours après la prise de médicament à base de citrate de sildénafil, la substance active du célèbre Viagra®, le trentenaire voit littéralement "rouge" de chaque œil. L’homme se rend alors aux urgences ophtalmologiques de l’hôpital Mount Sinai de New-York (Etats-Unis). Les ophtalmologues qui l’examinent concluent à une toxicité rétinienne.

Mais alors que "les troubles visuels associés au citrate de sildénafil sont habituellement passagers et disparaissent généralement en 24 heures" comme le soulignent les médecins dans leur étude de cas, les symptômes de cet homme ne faiblissent pas. Ainsi, après trois mois de suivi, les médecins ne perçoivent aucune amélioration malgré les traitements administrés. "Nous rapportons un cas inhabituel de toxicité rétinienne persistante, caractérisée par des troubles structurels et fonctionnels de la rétine externe associé à une prise à haute dose de citrate de sildénafil." concluent les ophtalmologues.

La dose de Viagra consommée en cause

Mais qu’entendent-ils par "haute dose" ? Impossible dans cette affaire de la chiffrer précisément. Et pour cause : le patient "n’a pas connaissance de la dose exacte qu’il a prise car il n’a pas utilisé la pipette de mesure fournie mais a bu la solution directement à la bouteille" notent les médecins dans leur rapport. Seule observation : "il pense avoir consommé plus que la dose de 50 mg/mL que la pipette doseuse aurait délivrée."

Une autre circonstance aggravante entre en jeu pour expliquer la survenue de cet effet secondaire persistant : l’homme avait acheté le citrate de sildénafil en ligne, sur un site non affilié à une pharmacie. La provenance obscure de ce traitement met en doute "la pureté de la substance active et la précision de la concentration, des facteurs qui peuvent avoir contribué à augmenter le risque de toxicité" avancent les auteurs du rapport.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Jeudi 04 Octobre 2018 : 16h57
PUB
PUB

Contenus sponsorisés