Verrues chez l’enfant : 5 choses à savoir

Les verrues adorent les enfants, chez qui elles se logent principalement sur les pieds ou les mains. Les enfants représenteraient 90 % des patients qui consultent un dermatologue pour ce problème. Une verrue est une affection virale de la peau totalement bénigne, mais souvent disgracieuse et gênante. Heureusement, il existe des solutions pour les éliminer efficacement.
© Istock
Sommaire

Les verrues sont provoquées par le papillomavirus

Il s'agit d'une infection cutanée sans gravité liée à la prolifération du virus papillomavirus au niveau de l’épiderme, qui forme une excroissance de peau plus ou moins importante. Les verrues sont extrêmement fréquentes chez les enfants, en particulier les 5-15 ans puisque l'on considère que 50 à 70% d'entre eux développeront des verrues vulgaires (au niveau des mains) et 20 à 30% des verrues plantaires (sur les pieds).

Certains facteurs environnementaux jouent un rôle important dans leur dissémination, comme la fréquentation de milieux chauds et humides (piscines, salles de sport, transpiration des pieds), les contacts étroits entre individus (vie en collectivité, scolarité) ou encore la taille de la famille (plus elle est grande, plus les verrues sont fréquentes).

En pratique, il suffit qu’une personne porteuse de verrues dépose quelques cellules de peau infectée sur un carrelage de piscine ou un tatami de judo, pour que le virus entre en contact avec votre enfant et que ce dernier soit infecté. Il faut ensuite de deux à six mois pour que la verrue apparaisse sur les mains ou les pieds. Certains enfants n’auront jamais de verrues quand d’autres n’arriveront pas à s’en débarrasser : par exemple, un enfant un peu stressé voire anxieux aurait d’avantage de risques d'en être affecté que son camarade plus zen.

Ne pas confondre verrue et molluscum contagiosum

Chez les enfants, les verrues se situent principalement sur les mains ou les pieds. Les verrues forment des excroissances de peau dures, rugueuses et bien délimitées. Elles sont généralement de la même couleur que la peau, avec parfois un ou plusieurs points noirs dans son centre. Les verrues plantaires peuvent être douloureuses, surtout lorsqu’elles sont situées sous la plante du pied ou au niveau d’un ongle. Elles sont différentes du molluscum contagiosum, autre type de virus fréquent chez l’enfant, qui se présente sous la forme de petites surélévations cutanées rosées de moins de 5 mm, parfois nombreuses et présentes sur le corps ou le visage.

Les verrues sont très courantes, surtout chez les enfants. La grande majorité des verrues chez les enfants peut être traitée à la maison, avec un produit acheté en pharmacie. Découvrez les solutions faciles et efficaces adaptées aux enfants.

Dans la grande majorité des cas, les verrues disparaissent spontanément sans aucun traitement dans les 2 ans, voire en quelques jours ou mois chez les enfants, dont le renouvellement des cellules de la peau est rapide. Il n’y a donc pas d’urgence à traiter s’il n’y a qu’une seule verrue, qu’elle ne se multiplie pas et que votre enfant ne souffre pas. Si vous souhaitez faire disparaître la verrue de votre enfant, vous trouverez plusieurs traitements disponibles en libre accès dans votre pharmacie.

Les kératolytiques en première intention

Les kératolytiques représentent souvent le traitement de première intention pour les verrues des enfants, chez qui ils peuvent être utilisés quelque soit l’âge. Il s'agit d'appliquer sur la verrue une préparation à base d'acide salicylique, qui peut se présenter sous la forme d’un vernis ou d’une pommade. L’acide salicylique possède une action kératolytique, c'est-à-dire qu’il tue les cellules de la couche supérieure de la peau, donc de la verrue. En appliquant cette solution une fois par jour sur la lésion, on peut éliminer progressivement la verrue. Parallèlement, vous devrez limer régulièrement la couche cornée de la verrue, qui correspond aux cellules tuées par le produit, afin d'optimiser l'efficacité. Il est conseillé d’appliquer le produit après une douche ou un bain, de poser un pansement par dessus pour la nuit et de bien protéger avant le traitement la peau saine tout autour grâce à un vernis à ongle incolore ou de la vaseline.

<--pagebreak-->

La cryothérapie pour tuer la verrue jusqu'à la racine

Si le traitement avec l’acide salicylique n’est pas suffisant ou que la verrue est très ancienne, vous pouvez utiliser la cryothérapie, technique visant à tuer la verrue jusqu’à la racine grâce au froid. C’est le même principe que chez le dermatologue, mais le dispositif vendu en pharmacie est moins puissant, donc moins douloureux et complètement sécurisé. Dans la plupart des cas, une seule application du produit suffit, mais si la verrue ou une partie de la verrue subsiste toujours au bout de deux semaines, vous pouvez la traiter à nouveau. Les produits de cryothérapie disponibles en pharmacie sont déconseillés aux enfants de moins de 4 ans.

Les acides forts qui dessèchent la verrue

Depuis quelques années, de nouveaux produits anti-verrue contenant de l’acide trichloracétique ou de l’acide formique sont disponibles en pharmacie sous différentes formes (stylos, vernis, coton-tige…). L’acide formique agit en desséchant la racine des verrues et en provoquant le rejet de celles-ci par l’organisme. Les spécialités à base d’acide formique s'appliquent une fois par semaine jusqu'à disparition de la verrue. Elles peuvent être utilisées chez les enfants de tout âge (sous réserve de l’avis d’un professionnel de santé pour les moins de 4 ans) à condition d’être appliquées par un adulte afin d’éviter tout risque de brûlure.

L’acide trichloracétique possède quant à lui une action corrosive : il détruit la zone de peau infectée qui laissera place à une nouvelle couche de peau saine. Le produit est destiné aux adultes et aux enfants de plus de 4 ans et devra être appliqué deux fois par jour pendant quatre jours, à renouveler au maximum quatre fois si besoin.

<--pagebreak-->

La chélidoine : l'herbe à verrue

Une alternative naturelle et sans danger pour les petits consiste à utiliser une plante : la chélidoine, autrement nommée « herbe à verrues ». On trouve très facilement ce végétal au feuillage découpé et aux fleurs jaunes, qui pousse naturellement dans les endroits humides, les décombres ou les bords de haies. En application locale, la sève jaune orangé de chélidoine est indiquée pour traiter efficacement les verrues. Il suffit d’arracher une feuille à sa base et d’appliquer directement sur la verrue le suc qui en sort. On peut également trouver la chélidoine sous forme de teinture mère en pharmacie.

Verrues de l’enfant : les 5 cas où il faut consulter

Il faudra consulter votre médecin traitant et/ou un dermatologue dès lors qu’une verrue :

  • persiste, se multiplie ou réapparaît malgré les traitements maison,
  • est douloureuse,
  • déforme un ongle,
  • saigne, semble infectée (il y a une rougeur ou du pus) ou se propage à d’autres parties du corps,
  • est située sur la plante des pieds et gêne votre enfant lorsqu’il marche.

Le médecin vous proposera certainement de brûler la verrue à l’azote liquide, qui est de loin la méthode la plus répandue. Le taux de réussite de ce traitement est de 70%, mais ce geste reste assez douloureux et peut donc être difficile à appliquer chez certains enfants.

D’autres techniques existent selon les dermatologues et les caractéristiques de la verrue, comme l’électrocoagulation (on supprime la verrue avec un bistouri électrique) ou le laser. L’inconvénient de ces deux techniques est le risque élevé de cicatrices.

Les bonnes astuces pour prévenir les récidives de verrues

Même si un terrain favorisant l’apparition de verrues existe chez certains enfants, quelques gestes simples peuvent prévenir l’auto-contamination ou la transmission :

  • Faites bien attention, notamment lors de l’application des traitements, de ne jamais faire saigner une verrue : le virus qu'elle contient risque de se propager à côté et de donner naissance à une autre !
  • Empêchez votre enfant de toucher, de gratter sa verrue ou de l'enlever lui-même. S’il la touche, même par erreur, assurez-vous qu’il se lave les mains avec du savon à chaque fois.
  • Pour prévenir les verrues plantaires, insistez pour que votre enfant porte des chaussures de plage dans les gymnases et aux abords des piscines.
  • Évitez de réutiliser une lime ou une pierre ponce qui a servi à frotter une verrue.
  • Faites respecter l’utilisation d’une serviette de toilette différente pour chaque personne de la famille.

Vidéo : Verrues : les solutions qui marchent ou pas

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :