Vaccination contre la grippe : ce qui change cette année

Cette année, les démarches pour bénéficier de la vaccination contre la grippe sont simplifiées pour les 5 millions de personnes qui se sont déjà fait vacciner l'an dernier. L'objectif : favoriser le renouvellement annuel de la vaccination et inciter les 65 ans et plus ainsi que les patients atteints d'une maladie chronique à se faire vacciner contre la grippe, ce qui représente en tout plus de 9 millions de Francais !
PUB

Vaccination grippale : simplification des démarches

La grande nouveauté de cet hiver 2008-2009 en matière de vaccination grippale est que les 5 millions de personnes qui se sont fait vacciner l'an dernier recevront un bon personnalisé pour un vaccin gratuit. Munies de ce bon, elles pourront retirer directement le vaccin en pharmacie et ensuite se faire vacciner par une infirmière. Sinon, le patient pourra toujours se faire inoculer le vaccin par son médecin, à l'occasion d'une consultation de suivi par exemple. Toutes les autres personnes souhaitant se faire vacciner doivent passer par la " case médecin " : une première fois pour se faire prescrire le vaccin et une deuxième fois pour l'acte vaccinal. Comme depuis de nombreuses années déjà, les personnes de 65 ans et plus, ainsi que celles atteintes d'une maladie chronique (1) seront incitées par courrier à se faire vacciner gratuitement et donc à se rendre chez leur médecin traitant.

PUB
PUB

L'objectif : une couverture vaccinale de 75%

L'hiver dernier, 64% des 65 ans et plus se sont fait vacciner, soit 400.000 de plus qu'en 2006. En revanche, seules 48% des personnes de moins de 65 ans mais atteintes d'une maladie chronique se sont fait vacciner. Pourtant, 90% des décès consécutifs à la grippe surviennent en cas de pathologie sous-jacente. Ces chiffres sont largement insuffisants par rapport à l'objectif de 75% de couverture vaccinale fixé pour fin 2009. La vaccination a un autre avantage non négligeable : en ne contractant pas la grippe, une personne vaccinée ne transmet pas le virus à son entourage : adultes actifs, enfants scolarisés pour lesquels la grippe est le plus souvent bénigne, mais responsable d'un arrêt maladie conséquent qui peut être préjudiciable professionnellement ou en terme de scolarité.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 06 Octobre 2008 : 02h00
Source : Communiqué de presse de l'Assurance maladie.