UNITAID : la solidarité internationale dont nous pouvons être fiers

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 17 Juin 2013 : 11h56
Mis à jour le Lundi 01 Juillet 2013 : 22h01
© Fotolia

L’UNITAID est une centrale internationale d'achats de médicaments. C’est une idée de Bill Clinton qui a été rendue possible grâce à la taxe de solidarité mise en œuvre pour la première fois au monde par Jacques Chirac le 30 décembre 2005. Aujourd’hui l’UNITAID sauve 80 % des enfants infectés par le VIH dans le monde. Une très belle invention rendue possible grâce à la France et dont toute l’Europe peut être fière.

PUB

La France pionnière

L’UNITAID a une belle histoire car elle répond à un grand besoin : donner accès aux médicaments aux plus déshérités de la planète. Les traitements du VIH ont en effet mis en évidence que l’écart entre les pays riches et les pays pauvres devenait insupportable. Alors que les premiers avaient accès aux trithérapies qui sauvaient leurs habitants, les seconds voyaient leur espérance de vie s’effondrer et leurs enfants mourir.

D’où l’idée de Bill Clinton de créer une centrale internationale d’achats pour faire pression sur les prix et obtenir un accès du plus grand nombre aux meilleurs traitements. Mais l’argent restant le nerf de la guerre, c’est à Jacques Chirac et à Luiz Inácio Lula da Silva, alors Présidents de la France et du Brésil, que nous devons la taxe de solidarité sur les billets d'avion qui a apporté l’argent nécessaire à la naissance d’UNITAID. La loi française était promulguée la première le 30 décembre 2005 (loi n° 2005-1720, article 22). Cette loi a permis la mise en place d’une taxe de 1 à 40 euros sur le prix des billets internationaux. L’année suivante l’UNITAID était créée, en septembre 2006, à l’occasion d’une Assemblée générale des Nations Unies.

PUB
PUB

Des médicaments pour les enfants

Aujourd’hui l’UNITAID a pour mission de lutter prioritairement contre les grandes pandémies mondiales (sida, paludisme, tuberculose) à l'origine de millions de morts par an. Le coût des principaux traitements pédiatriques contre le sida a ainsi pu être divisé par 10, permettant de sauver plus de 400.000 enfants dans le monde. Mais l’UNITAID c’est aussi le financement de la recherche pour créer des formes pédiatriques aux traitements et de nouveaux tests diagnostiques.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 17 Juin 2013 : 11h56
Mis à jour le Lundi 01 Juillet 2013 : 22h01
PUB
PUB

Contenus sponsorisés